Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2260 fois

Cisjordanie -

Les règlementations créent maintenant l'Apartheid en Cisjordanie

Par

> dor_naor@netvision.net.il

En plus de l'information sur le nouvel ordre qui permet aux Palestiniens possédant des permis d'entrer en Israel à passer par certains checkpoints seulement et non par tous, une action de notre part est également requise, depuis qu'un porte-parole a annoncé : " la question est examinée et la décision finale n'a pas encore été prise" alors que les nouvelles règlementations sont apparemment mises en application depuis au moins une semaine;

C'est-à-dire que la règlementation est déjà en pratique, mais que des modifications sont peut-être envisagées(?). Maintenant il est temps de téléphoner et d'écrire aux offficiels -- non seulement aux Israéliens, mais également à ceux dans vos propres pays qui pourraient protester contre cette nouvelle politique.


Les numéros de téléphone des responsables israéliens à contacter suivent le rapport d'Amira Hass.

J'espère que vous trouverez le contact des reponsables à qui écrire ou téléphoner dans vos propres pays.


Laissez-moi ajouter quelques mots au sujet des implications des nouveaux ordres. J'en ai entendu parler pour la première fois il y a 2 jours d'une connaissance palestinienne.

Quand il a essayé d'entrer en Israël au point d'entrée qu'il prenait habituellement et qu'il prenait depuis des années, on lui a dit que les Palestiniens avec des permis d'entrer en Israël n'étaient été plus autorisés à passer par là, et qu'ils devaient aller aux points d'entrée/sortie destinés aux Palestiniens.

Pour cette personne, cela signifie qu'il doit maintenant se lever à 3h30 au lieu de à 5h30 pour aller travailler.

Cela signifie, en d'autres termes, qu'il doit faire des kilomètres depuis son village de Yasuf jusqu"à la sortie vers Israël de Qalqilia, puis attendre au checkpoint, en général près de 2 heures, avant d'être autorisé à entrer en Israël et aller à son travail.

Ce n'est pas une question de sécurité. Ce n'est pas un problème avec le Hamas. Nous parlons des Palestiniens qui ont des permis d'entrer en Israël, les Palestiniens que le Shabak (Service Général de Sécurité) a désigné comme n'étant pas un risque pour la sécurité.

L'ordonnance s'applique également aux Israéliens qui transportent des Palestiniens en Israël.

On ne nous autorise plus également à utiliser les points d'entrée/sortie pour "Israéliens seulement" en transportant des Palestiniens.

Pour moi, cela signifie que quand j'emmène Lina (la petite fille âgée maintenant de près de 4 ans qui a eu une greffe de rein à l'hêpital Hadassah à Jérusalem le 2 octobre 2005) et sa mère Amina à l'hêpital Hadassah pour un examen de suivi (environ une fois par mois maintenant), nous devrons remonter à des kilomètres vers le nord avant que nous puissions redescendre vers le sud-est pour aller à Jérusalem!

Mais pire encore, cela signifie également que les Israéliens seront maintenant en mesure d'entrer et de sortir de la Cisjordanie sans voir un seul Palestinien !

C'est l'APARTHEID MAINTENANT !


La nouvelle ordonnance implique essentiellement que bien qu'Israël n'ait pas déclaré qu'il s'était approprié l'ensemble de la Cisjordanie , c'est la même chose. Il est maintenant le Maître de la totalité. Cela signifie qu'Israël n'a pas l'intention de mettre en application la Feuille de Route ou toute autre proposition à deux Etats, mais il a l"intention de tout garder.

Israël dit maintenant aux Palestiniens où ils peuvent aller et quand. Il a fait cela en expropriant depuis ces 5 dernières années. La construction du mur a accéléré le processus.

D'ailleurs, les Israéliens reçoivent des encouragements (économiques et autre) pout entrer en Cisjordanie . L'année 2005, a vu 12.000 colons supplémentaires entrer en Cisjordanie , par opposition aux 8.000 qui ont été retirés de la bande de Gaza. Et Israël a déjà séparé la Cisjordanie de la Rive Est (Vallée du Jourdain).



Entre si Israël applique ce nouvel ordre, alors la prochaine étape d'Israël sera de ne plus autoriser du tout les Palestiniens à entrer en Israël, et ensuite ce sera peut-être de déclarer illégal tout contact entre les Israéliens et les Palestiniens, et puis, qui sait ce qui viendra après!


Écrivez ou téléphonez aux contacts cités après le rapport d'Amira Hass. Ils ne sont pas beaucoup.

Des élections israéliennes auront lieu dans un mois, il est donc difficile de savoir qui sera Ministre et de quoi.

Cependant, si, comme il semble maintenant probable, que le parti Kadima gagnera, Shaul Mofaz est susceptible de rester Ministre de la Défense, et Ehud Olmert d'être le nouveau Premier Ministre.

Dorothy



Les FOI établissent des points d'entrée pour "Israéliens seulement" interdits aux Palestiniens
Amira Hass, Haaretz Correspondent

Un ordre militaire qui est entré en vigueur la semaine dernière interdit aux Palestiniens ayant des permis d'entrer en Israël d'entrer par l'intermédiaire des routes que les Israéliens utilisent pour entrer dans le pays depuis la Cisjordanie .

L'ordre interdit également aux Israéliens de transporter des Palestiniens avec des autorisations d'entrée valides par l'intermédiaire de ces routes.

Au lieu de cela, les Palestiniens doivent entrer par l'un des 11 points de passage qui leur sont affectés.

Jusqu'ici, les Israéliens pouvaient emmener des Palestiniens avec des permis valides en Israël sans passer par un de ces passages spéciaux.

L'Administration de la Ligne de Couture du Ministère de la Défense a installé des pancartes sur toutes les autres voies d'accès de Cisjordanie vers Israël avertissant que les non-Israéliens ne peuvent pas utiliser ces passages.

Cependant, les pancartes définissent explicitement les "Israéliens" non seulement en tant que citoyens ou résidants de l'Etat, mais également en tant que touristes ou toute personne qui a obtenu le droit d'immigrer en Israël en vertu de la Loi du Retour.

"L'IDF a été forcé de changer son déploiement en raison de l'exploitation des passages par des éléments terroristes pour effectuer des actes terroristes à l'intérieur d'Israël," a déclaré le porte-parole des Forces de la Défense israéliennes.

Le porte-parole a également souligné que transporter des Palestiniens par l'intermédiaire d'un passage pour "Israéliens-seulement" est contre la Loi et sera puni en conséquence.

L'ordre a été signé par le Major Général Yair Naveh, commandant des forces de l'IDF en Cisjordanie le 15 décembre. Il a autorisé l'Administration Civile à déterminer quels passages pourraient être utilisés par les Non-Israéliens, et déterminer également "les arrangements qui s'appliqueront à ces points de passage."

En outre, il a défini qui était un Israélien, en utilisant le même langage qui est maintenant signalé sur les pancartes aux divers points de passages.

Le 3 Janvier, le Brigadier General Kamil Abu Rokun, le chef de l'Administration Civile, a signé la liste des 11 points de passages que les Palestiniens seraient autorisés à utiliser et a déclaré que l'ordre entrerait en vigueur un mois après cette date. Huit de ces 11 passages ne sont pas sur la Ligne Verte, mais à l'intérieur de la Cisjordanie ou à l'intérieur du territoire annexé à Jérusalem en 1967.

L'ordre contient une exception : Les Palestiniens employés par des organisations internationales – une petite centaine de personnes - pourront entrer en Israël par deux routes qui sont autrement réservées aux Israéliens.
L'une d'elles est la route-tunnel, qui relie les colonies de Gush Etzion à Jérusalem au Sud, et l'autre est par le checkpoint Hizma, qui est utilisée par les colonies au nord et à l'est de Jérusalem.

Haaretz a appris que les organisations internationales basées à Jérusalem-Est avaient protesté auprès de l'Administration Civile contre le fait que leurs employés Palestiniens, qui voyagent avec leurs collègues étrangers en Israël, passent par des passages de frontières séparés.

Après avoir protesté, des employés palestiniens ont été autorisés à entrer dans Jérusalem via la Route Tunnel et le checkpoint d'Hizma (à l'est de Pisgat Zeev), qui sont réservés seulement aux Israéliens.

Un porte-parole civil de l'Administration a déclaré que la question du passage des frontières "est examinée et la décision finale n'a pas encore été prise. En attendant les travailleurs sont autorisés à utiliser ces deux passages pour leur permettre de continuer à travailler normalement."





Contacts en Israël


• Ehud Olmert, Premier Ministre par intérim
02 675 3286 (Pour appeler ou envoyer des fax depuis l'étranger, composez d'abord le 972 et enlevez le 0 pour tous les n° ci-dessous)
Tél. : 02 675 3740
Mail : eulmert@knesset.gov.il



• Bureau du Premier Ministre
Tél. : 02 670 5555
Fax : 675 1263


• Shaul Mofaz, Ministre de la Defense
N° de Telephone: 03 697 5540; 03 697 5349; 03 697 5423
Fax : 03 697 6711
Mail : pniot@mod.gov.il


• Commandement Central (Responsable de l'ensemble de la Cisjordanie
Tél. : 02 530 5398


• Porte-parole de l'IDF : 03 569 1000



En France :

• Président de la République
Mail : http://www.elysee.fr/ecrire/mail.htm

ou par voie postale (votre courrier est alors dispensé d'affranchissement), à l'adresse suivante :
Monsieur le Président de la République
Palais de l'Elysée
55, rue du faubourg Saint-Honoré
75008 Paris


• Ministère des Affaires Etrangères :
Mail : http://www.france.diplomatie.fr/courrier/default.asp?code=actu


• L'élu de votre région
connaitre l'élu de votre région


• Votre représentant au Sénat
connaitre votre représentant au sénat

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Actions

Même auteur

Dorothy

Même date

18 février 2006