Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3494 fois

Naplouse -

Les terres agricoles du Wadi Qana polluées par les eaux usées d’une colonie

Par

Le Wadi Qana est une vallée située au sud-ouest de Naplouse où de nombreuses sources approvisionnent en eau les villages palestiniens environnants. Environ 60 personnes vivent dans la vallée, et bien d'autres possèdent des terres dans le secteur où ils élèvent des animaux et cultivent des agrumes et des oliviers.
La vallée et ses sources ont été touchées par les effets des eaux usées non traitées de la colonie de Yaqir, construite illégalement en 1994, qui sont évacuées dans la vallée.

Les terres agricoles du Wadi Qana polluées par les eaux usées d’une colonie


Les eaux usées de la colonie Yaqir contaminent les terres agricoles et pourraient bientôt affecter les sources d'eau
En 2005, les autorités israéliennes ont finalement installé des canalisations souterraines pour les égouts après les nombreuses tentatives des Palestiniens pour traiter les problèmes d’eaux usées créés par Yaqir et d’autres colonies environnants.

Toutefois, les canalisations sont maintenant cassées et donc les eaux usées s'épandent à l’extérieur jusqu’aux sources voisines.

Depuis début Juillet, le maire de Deir Istiya a informé à plusieurs reprises les autorités israéliennes au sujet de la fuite – via le Bureau de Liaison de Coordination palestinien -. Malgré cela, les autorités israéliennes nient avoir connaissance du problème et continuent à ignorer les demandes pour aborder le sujet.

Le 24 Juillet, le maire accompagné de villageois et de volontaires de l'ISM et de l’IWPS sont allés sur le site pour voir si le problème avait été traité.

Un volontaire de l'ISM a déclaré: «Alors que nous nous approchions du site de la fuite, nous pouvions sentir les eaux usées. Les autorités israéliennes n'ont rien fait pour mettre fin au problème, donc les eaux usées débordent toujours. Le maire a ajouté qu’il y a un risque élevé de contamination des eaux usées de la source d'eau potable si la fuite n'est pas arrêtée rapidement. "

En réponse à l'inaction des autorités israéliennes face à ce problème récurrent, les agriculteurs ont été contraints de construire des aqueducs sur leurs terrains afin d'obtenir de l'eau saine à l'irrigation. Certains d'entre eux ont été construits avec le concours de l'Autorité palestinienne.

Les agriculteurs ont également installé des clôtures autour de leurs terres afin de protéger leurs produits des porcs sauvages et autres animaux, qui ont été lâchés depuis les colonies et menacent de détruire les récoltes des agriculteurs.

Après la confiscation des terres du Wadi Qana, Israël les a déclarées Réserve naturelle, en faisant référence à une loi créée sous le mandat britannique. Aucune preuve n'a été présentée aux Palestiniens quant à l'existence de cette loi et du statut des terrains.

Malgré cela, le 21 Juillet, le maire de Deir Istiya a reçu une visite officielle des représentants israéliens des réserves naturelles. Ils ont informé le maire une fois de plus que la zone était classée Réserve Naturelle, et qu'il était donc illégal de construire des structures dans le secteur. En conséquence, les agriculteurs ont été menacés de démolition des aqueducs et des clôtures dont ils dépendent pour leur gagne-pain.

Peu importe que l’origine des ordres de démolition soit apparemment le statut de réserve naturelle du Wadi Qana, les autorités israéliennes continuent de refuser d’agir pour rendre ces structures inutiles, voire d'éviter une catastrophe environnementale dans la vallée.

Source : http://palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Environnement

Même auteur

ISM

Même date

1 août 2010