Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1905 fois

Bilin -

Lettre à George Bush écrite par les habitants de Bil'in

Par

A la veille de la visite du Président palestinien Abu Mazen à la Maison Blanche, la population du village cisjordanien de Bil'in a rédigé une lettre à remettre au Président Bush.
Lire le contenu de cette lettre

President George W. Bush
Maison Blanche
Pennsylvania Ave.
Washington, DC
U.S.A.

Bil'in, Cisjordanie - Palestine
Lundi 23 mai 2005


Cher Monsieur le Président,

Nos salutations sont mélangées avec la douleur et l'agonie. Nos salutations qui refusent l'oppression et la discrimination. Nos salutations pleines de confiance en la liberté. Nos salutations du fond de la mer du sang palestinien.

Nous vous envoyons cette lettre, à vous le président du monde libre, et nous vous demandons de vous tenir à nos côtés dans notre lutte non-violente pour la justice et la liberté.

Nous envoyons cette lettre de Bil'in, un petit village palestinien qui est tué par le mur que le monde entier condamne.

Situé à 4 km à l'est de la Ligne Verte, nos 1.600 habitants dépendent de notre capacité à cultiver et à cueillir nos olives en tant que source de revenu.

Plus de 230 hectares sur les 400 hectares de Bil'in ont été pris pour la construction du mur d'Israël afin qu'Israël annexe cinq colonies et une autre qui est encore en construction. Les colonies entourant Bil'in consomment la majeure partie de l'eau disponible dans la région, laissant aux habitants de Bil'in à peine un mètre cube par personne et par mois.


L'année dernière, la Cour Internationale de Justice, la plus haute organisation juridique au monde, a jugé que la construction du mur sur la terre palestinienne dans les dizaines de villages palestiniens comme Bil'in violait le droit international, et que le mur doit être démantelé.
De plus, le système juridique israélien a refusé nos appels pour empêcher la construction du mur à Bil'in.
Pour cette raison, nous, ainsi que des citoyens israéliens et des gens du monde entier, avons protesté pacifiquement et non-violemment contre la confiscation de notre terre, pour envoyer un message clair que nous pouvons coexister et vivre en paix et en sécurité.
L'occupation israélienne ne comprend pas notre résistance pacifique et agit contre nous en utilisant la terreur.

Depuis que nous avons commencé notre lutte contre le mur, il y a 3 mois, les soldats israéliens sont fréquemment entrés dans des maisons de notre village. Un enfant âgé de trois mois a dû être transporté à l'hôpital après que les soldats israéliens aient jeté du gaz lacrymogène dans sa maison.
Plus de 120 personnes ont été blessées et plus de 100 Palestiniens, Israéliens, et ressortissants étrangers ont été arrêtés au cours des actions de résistance nonviolente à Bil'in.

Par exemple, dans une protestation pacifique le 28 avril 2005, 1000 manifestants Palestiniens, Israéliens et internationaux ont été attaqués par la police anti-émeutes et les militaires israéliens. À l'avant de cette manifestation, des membres palestiniens de la Knesset israélienne et des membres élus du Conseil Législatif Palestinien ont été physiquement agressés par des militaires israéliens.
Des agents israéliens ont infiltré la protestation pacifique et ont commencé à jeter des pierres sur les soldats israéliens pour perturber la protestation.
Quand les Palestiniens ont essayé de les arrêter, ils ont été arrêtés par les agents israéliens clandestins.
Deux hommes palestiniens qui ont été arrêtés ce jour-là sont toujours détenus sans charges par les autorités israéliennes.

Parce que cette injustice est si grave, les Palestiniens ont perdu la foi dans l'impartialité des Etats-Unis. Nous vous invitons, M. le président, à regarder plus précisément les impacts humains, sociaux, et économiques du Mur et de l'occupation incessante de la terre palestinienne.
Nous sommes très fiers qu'Abu Mazen vous remette cette lettre. Nous faisons confiance et nous croyons à la vision, au courage et à l'engagement de notre président pour une solution pacifique au conflit sur nos terres.

C'est notre espoir et nous croyons que tous les Palestiniens peuvent et s'exprimeront par la résistance non-violente, et nous vous demandons, M. le président, de prendre position afin que nous puissions obtenir notre liberté par des moyens pacifiques.

Sincèrement,

La population de Bil'in

Source : www.haaretzdaily.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Non Violence

Même date

26 mai 2005