Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3312 fois

Bethléhem -

Leur indépendance est notre Nakba ; des milliers de Palestiniens ont manifesté jeudi 12 mai à Bethléhem (vidéo)

Par

Leur indépendance est notre Nakba. Tel fut le slogan choisi pour les manifestations de cette année. A Bethléhem comme dans les autres grandes villes de Cisjordanie et de la Bande de Gaza, des étudiants, des enseignants, des hommes politiques et des leaders religieux, musulmans et chrétiens, ont marché pour affirmer le droit au retour des 4,7 millions de réfugiés, en Palestine et en diaspora.

Leur indépendance est notre Nakba ; des milliers de Palestiniens ont manifesté jeudi 12 mai à Bethléhem (vidéo)

Photo Anne Paq, "Chroniques de Palestine"
"Notre message est que nous reviendrons, nous allons mettre en œuvre les lois du droit au retour, nous allons marcher vers les checkpoints israéliens pour exiger de rentrer chez nous. Nous travaillons jour et nuit pour atteindre ce but, le droit au retour dans les villages d'où nous avons été expulsés en 1948," a dit à PNN Monther Amria, chef du Comité Nakba à Bethléhem.

Les protestations de jeudi marquaient le début d'actions quotidiennes jusqu'au 15 mai, où la population se rassemblera à Ramallah et à Gaza ville pour exiger le droit au retour.

L'archevêque Attallah Hanna, de l'Eglise orthodoxe, a réaffirmé le droit des Palestiniens sur Jérusalem. "Nous sommes rassemblés Place de la Mangeoire à Bethléhem comme un seul peuple, chrétiens et musulmans, pour redire que nous sommes Palestiniens, nous sommes Arabes, et nous exigeons notre droit au retour et notre droit sur Jérusalem et que ce droit ne s'estompe pas avec le temps."

Pour sa part, le membre du Conseil législatif Mohamed al-Laham a dit dans un entretien avec PNN que la caractéristique principale de l'activité de la journée est qu'elle montre que les Palestiniens exigent toujours le droit au retour, qui est garanti par le droit international, dans la résolution 194 des Nations-Unies. Al-Laham a souligné qu'Israël doit comprendre que sa puissance militaire ne pourra pas effacer le souvenir de la Nakba et l'anniversaire de la tragédie.

Photo

Photo Anne Paq, "Chroniques de Palestine"


"Ils peuvent tuer et détruire, mais notre peuple continuera à exiger ses droits, nous appelons la communauté internationale à rendre justice au peuple palestinien après 63 ans de déplacement," a conclu al-Laham.

Le 15 mai 1948, les forces juives qui devinrent ensuite l'armée d'Israël ont détruit des centaines de villages et de villes palestiniens, fait des centaines de morts et expulsé environ 700.000 Palestiniens. Aujourd'hui, 1,5 million de Palestiniens vivent toujours en Israël, et ils étaient eux aussi représentés dans la manifestation : "Notre espoir et notre rêve est d'avoir un Etat arabe palestinien, avec Jérusalem comme capitale," a déclaré Mohamed Naf'e, du Parti communiste en Israël.

Au début de la semaine, l'armée israélienne a annoncé qu'elle allait déployer des troupes supplémentaires en Cisjordanie , dans la Bande de Gaza et aux frontières. Cette augmentation est une réponse aux appels de groupes sur Facebook qui appellent à la désobéissance civile dans les territoires palestiniens, tandis que dans les Etats frontaliers avec Israël, les organisateurs ont demandé aux populations de se mobiliser en rassemblements aux frontières israéliennes.



Source : PNN

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléhem

Même sujet

Actions

Même date

14 mai 2011