Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2070 fois

Palestine -

Libérez les militants Palestiniens arrêtés à al-Ma’sara

Par

Après les arrestations et les blessés du 1er Mai, les travailleurs et les militants palestiniens ont appelé les syndicats dans le monde entier à intensifier la solidarité
Le 1 Mai, les gens du village d'al-Ma'sara et des villages voisins dans la région de Bethléem ont commémoré la Fête du Travail par une marche de protestation contre le Mur de l'Apartheid.

Le mur empiète toujours sur leurs terres et isole leurs villages. La manifestation et le festival de la Fête du Travail étaient organisés par les comités populaires de la Campagne Contre le Mur de l'Apartheid Wall d’Al Ma'sara et du district de Bethléem, en coopération avec la Fédération Générale des Syndicats de Palestine (PGFTU) de la région de Bethléem.

Les Forces d’Occupation Israéliennes ont réprimé brutalement la mobilisation et ont tiré sur la foule avec des gaz lacrymogènes, des bombes assourdissantes et des balles de caoutchouc. Neuf personnes ont été blessées, dont parmi eux le responsable de la PGFTU, Shaher Sa'ad.

Les soldats ont arrêtés Azmi Sheukhi d'Hébron, Mustafa Fawagreh d’Um Salamona et Muhammed Brajiya, Mahmoud Zawahreh, Hasan Brajiya, des membres du comité populaire de Ma'sara al. Ils sont toujours détenus en prison.

Les événements du 1er Mai sont les derniers de la stratégie d'escalade mise en œuvre au cours des derniers mois par les forces d'occupation et qui a conduit une augmentation des arrestations, des blessés et des morts parmi les coordinateurs et les militants contre le Mur d'Apartheid.

Il y a quelques semaines, Basem Abu Rahmeh a été tué dans le village de Bil'in alors que la semaine dernière, 37 personnes ont été blessées dans des manifestations similaires. Ni'lin fait régulièrement l’objet d’invasions et d'arrestations.

Ce vendredi, les Forces d'Occupation ont utilisé plusieurs maisons comme bases militaires. En Février, les Forces d'Occupation l’ont envahi pendant une journée entière au cours de laquelle ils ont placé en garde à vue 75 jeunes et arrêté 16 autres. Les Forces d'Occupation imposent régulièrement des couvre-feux et autres mesures de punition collective.

Les syndicats étrangers doivent agir face à ces attaques contre des syndicalistes, des travailleurs et des villageois.

Le comité populaire contre le Mur de l'Apartheid d'Al Ma'sara et du district de Bethléem, la section du PGFTU de Bethléem et la Campagne Contre le Mur d'Apartheid appellent les syndicats du monde entier à :

• Demander la libération des militants palestiniens arrêtés le Jour de la Fête du Travail.

• Sensibiliser la population au sujet du vol des terres et de la ghettoïsation des communautés palestiniennes par le Mur et de la résistance populaire.

• Soutenir l’appel palestinien pour le Boycott, le retrait d’Investissement et les Sanctions (BDS) et encourager des actions concrètes de BDS pour tenir Israël responsable de ses crimes et l'obliger à respecter les droits des Palestiniens.



Comité Populaire Contre le Mur d’Apartheid d’al Ma’sara et du district de Bethléem
PGFTU – section de Bethléem
Campagne populaire Palestinienne Contre le Mur d’Apartheid

Source : http://palsolidarity.org/2009/05/6473

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Boycott

Même auteur

Stop The Wall

Même date

5 mai 2009