Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 942 fois

Palestine occupée -

Malak, 14 ans, plus jeune prisonnière d’Israël : « Je rêve de serrer maman dans mes bras »

Par

« Cela fait trois mois consécutifs que je n’ai pas vu ma mère. Mon désir le plus sincère est de serrer ma mère dans mes bras, » dit la plus jeune détenue palestinienne dans les geôles israéliennes.
Malak Mohamed al-Ghalidh, 14 ans, de Ramallah, n’a pas vu sa mère depuis trois mois, les autorités pénitentiaires israéliennes ayant décidé de condamner la jeune mineure à une interdiction de visite.

Malak, 14 ans, plus jeune prisonnière d’Israël : « Je rêve de serrer maman dans mes bras »

La mère de Malak a dit qu’aucun des membres de sa famille ne peut aller la voir dans la prison israélienne HaSaron.

« Ma fille Malak a été kidnappée le 20 mai 2017, au checkpoint de Qalandiya, au nord de Jérusalem occupée, après que les forces israéliennes l’ont menottée avec des liens en plastique, » a dit sa mère à la station radio al-Asra.

« Je ne vois ma fille qu’aux audiences du tribunal. Chaque fois, je remarque que son visage est épuisé et pâle comme la mort, » a ajouté la mère. « Chaque fois que nous obtenons un droit de visite, les services pénitentiaires l’annulent le jour même de la visite. »

Selon la mère, le procureur israélien a accusé Malak d’avoir tenter d’attaquer un soldat de l’occupation israélienne à l’arme blanche.

Malak aurait été soumise à des fouilles intrusives et à une procédure d’enquête inhumaine pour la forcer à avouer. Les soldats israéliens ont menacé de la tuer si elle ne se déclarait pas coupable.

La mère a fait appel à toutes les organisations internationales de défense des droits de l’homme pour qu’elles exhortent l’occupation israélienne à libérer sa fille et toutes les autres filles et femmes détenus derrière les barreaux des prisons israéliennes.

Elle a exprimé ses inquiétudes quant à une détérioration de la santé qui pourrait frapper l’organisme vulnérable de sa fille.

Selon la Société palestinienne des prisonniers, Malak est la plus jeune des détenus palestiniens incarcérés dans les geôles israéliennes.



Source : Palestine Info

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Palestine Info

Même date

20 août 2017