Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3547 fois

Jérusalem -

Mamilla en ruines

Par

Le Cimetière Ma’man Allah, également connu sous le nom de Cimetière Mamilla, est un parc de tombes musulmanes d’un millier d’années, situé dans ce qui est aujourd’hui le centre de Jérusalem. Couvrant originellement un domaine de 180 dunums (180 ha), 70% de ses tombes ont été rasées pour faire de la place pour un parc, appelé Parc de l’Indépendance. Palestine Monitor est allé voir ce qui reste du Cimetière Ma’man Allah.

Toutes les photos sont de Brady Ng.

Tombe arabe dans le Cimetière Ma’man Allah

Détail d’une inscription arabe sur une pierre tombale

Tombes abandonnées. Beaucoup des tombes restantes dans le Cimetière sont en ruines

Pierre tombale avec des inscriptions arabes

Une autre tombe arabe

La tombe d’al-Amir al-Kabki, un leader mamelouk enterré dans le cimetière il y a 800 ans

en 2005, le Centre Simon Wiesenthal, une ONG qui porte le nom du célèbre chasseur de nazis, a révélé les projets de construire le Musée de la Tolérance, et la municipalité de Jérusalem lui a offert un parking dans le centre-ville pour qu’il s’y installe. Ce qui a provoqué un tollé non seulement de la communauté palestinienne, mais aussi des archéologues israéliens et des juifs ultra-orthodoxes. Le projet de construction est allé devant les tribunaux plusieurs fois, son développement est actuellement au point mort et les tombes s’écroulent.

Derrière les tombes musulmanes, le site de construction du Musée de la Tolérance

Une canalisation menant au site de construction du Musée de la Tolérance, dans la section restante du cimetière

Le Parc de l’Indépendance est clairement indiqué par les panneaux routiers, comme celui-ci. Le Cimetière Ma’man Allah, lui, n’est jamais indiqué

Le développement continue du Parc de l’Indépendance

Il n’y a absolument aucun indice que ce parc fut jadis un cimetière musulman

Vue sur la construction rapide, de l’autre côté de la rue depuis le Parc de l’Indépendance

La destruction continue du Cimetière Ma’man Allah est une composante de l’effacement de l’identité et de l’histoire palestinienne, puisque le Parc de l’Indépendance et le Musée de la Tolérance du Centre Simon Wiesenthal enlèveront les marques physiques de la présence arabe sur cette terre. Des faits similaires se sont produits à Ein Karem, Deir Yassin et Al-Malha, tous ces lieux étant situés dans les environs proches de Jérusalem.



Source : Palestine Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Palestine Monitor

Même date

26 janvier 2010