Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3060 fois

France -

Manifestation à Paris : "De la Mer au Jourdain, la Palestine aux Palestiniens" (mise à jour le 7.6 - 13h30)

Par

samedi 5 juin 2010 - Communiqué du Mouvement de Soutien à la Résistance du Peuple Palestinien

Cinq mille personnes ont manifesté à l'appel de toutes les associations de "soutien" à la Palestine qui ont pignon sur rue à Paris, des plus déterminées à défendre le droit de l'entité sioniste à l'existence (type PCF, Verts, sénatrice Boumedienne, AFPS et autres mouvements "pour la paix" ou "pour un Etat viable pour les Palestiniens dans les frontières de 67", etc.), aux indécis qui regardent ailleurs quand ils entendent "de la mer au Jourdain la Palestine aux Palestiniens" (ex. NPA), parce qu'ils craignent de déroger à la règle générale du colonialisme français de gauche qui a toujours soutenu "le foyer national juif" et qu'en même temps, ils visent un public adepte du droit à la souveraineté nationale et de la lutte de libération nationale du peuple palestinien, en passant par les diverses paroisses qui s'agrippent aux divers fonds de commerce que représente pour eux la "cause" palestinienne.

Pas de greffon vidéo disponible...

Mais le public ne s'y est pas trompé et aucun slogan parlant de paix n'a été entendu ; en revanche beaucoup de "Israël assassins" avec sa suite logique "Sarkozy complice" et autres variantes : "l'Europe complice", mais aussi "Moubarak complice", "Abdallah complice" et même "la Ligue arabe complice" et quelques "l'Autorité complice" et "Abou Mazen complice".

Les slogans qui ont la faveur du public et qui enflamment la foule restent les classiques "nous sommes tous des Palestiniens", "Gaza Gaza on est tous avec toi", "vive la lutte du peuple palestinien" avec la variante "vive la lutte armée du peuple palestinien".

Le slogan qui fait une entrée remarquée et qui a gagné du galon pendant la manifestation jusqu'au camion de tête : "de la mer au Jourdain la Palestine aux Palestiniens", accompagné des basiques "Jérusalem Capitale" et "droit au retour de tous les réfugiés", est le fait du Mouvement de soutien à la résistance du peuple palestinien (MSRPP) qui en portait la banderole.

En leur qualité de partenaires plutôt que de "soutien", les Turcs ont assuré des cortèges fracassants avec des slogans bien martelés et un enthousiasme délirant sous les drapeaux rouges très nombreux.

A côté du drapeau palestinien, comme toujours, ont été brandis des drapeaux algériens, marocains, libanais et du Hezbollah.

Enfin, après le traditionnel brûlage et piétinement du drapeau sioniste, la manifestation s'est terminée sur l'Esplanade des Invalides, au bout d'un parcours spécialement beaux-quartiers, qui laisse deviner la peur des quartiers populaires, partagée par la police française et les directions des "associations et partis" qui prennent toujours l'initiative et la tête du mouvement de soutien pour bien l'encadrer et surtout l'étouffer.

Avant les discours de circonstance, c'est sur la voix du Sayed Hassan Nasrallah et au son de la fameuse dabké inventée par les Palestiniens pour rendre hommage à la victoire de la résistance libanaise du 13 août 2006, que les manifestants se sont dispersés.

Solidarité avec la Palestine : la place des indigènes et de la banlieue
Communiqué du Parti des Indigènes de la République (PIR)
A Paris, la manifestation pour Gaza du 5 juin 2010 a été un franc succès ! Près de 15 000 personnes dont un très grand nombre de jeunes des quartiers populaires se sont pressés pour exprimer leur soutien au peuple palestinien et leur opposition à l’infâme blocus de Gaza.

L’ensemble des grandes organisations de soutien à la Palestine (Partis, syndicats, associations) se sont mobilisées pour l’occasion ainsi que de nombreuses associations issues de l’immigration ou musulmanes. Le PIR s’en félicite mais regrette plusieurs incidents graves et symptomatiques de l’état d’esprit régnant dans certaines formations de gauche.

Il dénonce la décision affligeante et irresponsable du Parti de Gauche, qui, par un communiqué laconique, explique son retrait de la manifestation au prétexte qu’il s’y trouvait des formations religieuses. Code pour désigner les nombreuses associations musulmanes, dont l’UOIF. M. Mélenchon dont le logiciel est périmé, semble ignorer qu’il se trouve en France, d’une part, des croyants de toutes religions mais, d’autre part, plusieurs millions de musulmans qui ont parfaitement le droit de s’engager en politique et d’exprimer, à partir de leurs références cultuelles et culturelles, leur soutien à la cause de la justice. Ce qui est d’ailleurs le cas de nombreux militants du PIR.

Par ailleurs, le PIR qui considère comme précieuse l’existence du collectif national Palestine (CNJDPI) déplore le comportement d’une partie de celui-ci, qui, soucieuse de créer un large front allant jusqu’au Parti de gauche et sans doute inquiète de possibles accusations "d’islamogauchisme" à son encontre, a refusé in fine, le micro, au représentant du CBSP, Youssef Benderbal. Attitude d’autant plus sidérante que cette même association s’est investie humainement, matériellement et financièrement dans l’opération "flottille de la liberté" et que sa prise de parole était prévue. Soulignons que celle-ci a véritablement sauvé l’honneur militant de ce pays puisque 7 des 8 Français à bord de la flottille, dont Y. Benderbal lui-même, en sont membres.

Enfin, le fairplay et le bon sens politiques élémentaires auraient voulu que la parole soit également accordée au représentant de l’UOIF, représentative d’une large fraction des manifestants, de même qu’à un représentant de la communauté turque compte-tenu de la nationalité des martyrs.

Pour sa part, le PIR continuera d’œuvrer pour que soit pleinement respectée la composante "indigène" du mouvement de solidarité avec la Palestine et pour que seuls triomphent nos objectifs politiques communs.

Le Secrétariat exécutif du PIR,
Saint-Denis, le 6 juin 2010

Tomas Sommer fait monter le CBSP à la tribune







Pas de greffon vidéo disponible...

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Actions

Même auteur

MSRPP

Même date

7 juin 2010