Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1953 fois

Naplouse -

Manifestation contre la colonie Homesh : "Ces colons ont complètement modifié notre paysage"

Par

Cinquante Palestiniens du village de Burqa, au nord de Naplouse, accompagnés par des militants solidaires et des membres de la presse, ont tenu vendredi dernier leur manifestation hebdomadaire pour récupérer la terre palestinienne de la colonie illégale évacuée Homesh.

Manifestation contre la colonie Homesh : 'Ces colons ont  complètement modifié notre paysage'


Les manifestants ont marché jusqu'à la terre qui entoure la colonie à 11h, vendredi matin, pour replanter des oliviers sur cette terre négligée par force. Plus de 5.000 dunums de terre dans et autour de la colonie sont inaccessibles aux populations palestiniennes des villages alentours, et les manifestants, vendredi, réaffirmaient physiquement et symboliquement leur désir de récupérer cette terre fertile.

La colonie Homesh a été abandonnée en 2005 à la suite du plan de "désengagement", mais les colons ont essayé de revenir à de multiples occasions depuis, et pas un pouce de terre n'a été rendu aux propriétaires palestiniens en titre. Les autorités israéliennes prétendent que la zone, après l'évacuation, doit être considérée comme étant en Zone C selon les accords d'Oslo, même si on cherche en vain la moindre logique derrière une telle affirmation.

L'objectif de la manifestation de vendredi n'était pas d'atteindre la colonie elle-même, les villageois ayant vu des colons israéliens sur la terre abandonnée depuis le lieu de la manifestation, confirmant les craintes que les colons essayaient à nouveau de se réinstaller.

La manifestation était plutôt destinée à dénoncer les énormes pertes de terre autour de la colonie, des dunums où les Palestiniens faisaient pousser les oliviers, des pommiers, des abricotiers et des noyers.

Après l'évacuation, de nombreux habitants de Burqa, Sebastiya, Beit Imreen, Talluza, Deir Sharaf et Silat adh Dhahr étaient revenus sur leurs terres longtemps négligées pour replanter, mais le travail avait été anéanti par les colons qui étaient venus arracher et brûler les jeunes arbres.

En avril de cette année, les colons ont versé des produits chimiques dans les puits.

Alors qu'il contemple la terre désolée, un habitant de Burga, Abu Sami, se lamente : "Ces colons ont complètement modifié notre paysage". Les attaques des colons ont également visé beaucoup des bergers palestiniens qui tentaient de faire paître leurs moutons sur la terre située autour d'Homesh ; beaucoup ont rapporté les attaques dont ils ont été victimes, et les colons tirant sur les bêtes.

Au cours des années depuis l'évacuation, les habitants de Burqa et des villages alentours ont reçu des milliers de dollars d'organismes comme Oxfam Quebec pour les aider, avec leurs propres fonds, à rééquiper leur terre, mais ces tentatives se sont avérées impossibles à cause des abus et des incursions constants des colons illégaux. Beaucoup d'habitants ont été obligés de quitter le secteur, lorsque leurs moyens de subsistance ont disparu avec la destruction de leur terre agricole et beaucoup d'autres seront probablement obligés de les suivre si le règne du terrorisme colonial continue.

En plus de la violence des colons, les habitants de Burqa souffrent des expulsions, des invasions et du harcèlement constants de l'armée israélienne.

Pour toutes ces raisons, la communauté palestinienne a juré d'organiser des manifestations hebdomadaires pour empêcher que le cauchemar d'Homesh ne continue à pourrir leurs vies, brandissant avec fierté des pancartes qui proclament : "Nous lutterons jusqu'à ce que nous obtenions nos droits."

Voir des photos de la manifestation.

Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Colonies

Même auteur

ISM

Même date

8 décembre 2008