Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3064 fois

Hébron -

Manifestation contre le vol de l’eau dans la Vallée de Baqa’a, Hébron

Par

Le 23 août, une manifestation a eu lieu dans la Vallée de Baqa’a, à l’est d’Hébron, contre le vol de l’eau de la population palestinienne qui vit dans le secteur. Une quinzaine de camions-citernes ont été garés le long de la Route 60, qui traverse la vallée. Le but était de protester contre le fait que les fermiers n’ont pas accès aux réservoirs d’eau de Kyriat Arba, la colonie implantée illégalement à la périphérie de la ville d’Hébron. Les fermiers locaux ont participé à la manifestation, debout sur le bord de la route avec les chauffeurs des camions. La police et l’armée israéliennes sont venues sur les lieux, mais ne sont pas intervenues pendant l’heure qu’a duré la manifestation.

Manifestation contre le vol de l’eau dans la Vallée de Baqa’a, Hébron


La situation de l’eau dans la Vallée de Baqa’a est critique, car la population dépend de son travail agricole pour subvenir à ses besoins et la municipalité ne lui octroie qu’une quantité d’eau très limitée.

Le gouvernement israélien fournit les colonies du district d’Hébron avec de l'eau en provenance des sources de Bethléem. L’eau est coupée dans les zones palestiniennes, qui ne reçoivent qu’un infime pourcentage de la municipalité d’Hébron, tandis que la plus grande partie de l’eau est confisquée par l’Etat d’Israël et distribuée aux colonies illégales comme Kyriat Arba et Harsina.

Photo

Selon les chiffres de B’Tselem pour 2008, les habitants du district d’Hébron utilisent en moyenne 56l par personne et par jour, la troisième quantité la plus faible en Cisjordanie . En général, les Israéliens ont accès à trois fois et demie plus d’eau que les Palestiniens vivant en Cisjordanie .

La Vallée de Baqa’a est la terre la plus fertile du district d’Hébron, et les habitants vivent dans la crainte permanente de perdre leurs maisons et leur terre, puisque la zone est incluse dans les plans de l’Etat israélien de division de la Cisjordanie et d’extension et de connexion des colonies environnantes. Environ 35 maisons de la Vallée, dans ce qu’on appelle la Zone C, sont maintenant menacées d’ordre d’expulsion. En plus, les résidents sont fréquemment confrontés au vandalisme de leurs cultures et des canalisations d’eau par les colons qui tentent de saboter les moyens de subsistance des habitants palestiniens.

La vidéo ci-dessous, filmée par Tayush, montre un incident récent au cours duquel des colons ont essayé de détruire les canalisations d’eau dans le district d’Hébron.



La pénurie d’eau dans les Territoires occupés est une violation majeure des droits humains palestiniens fondamentaux. Le contrôle d’Israël sur la ressource et sa répartition inéquitable est une politique de plus en plus dévastatrice depuis 1967 car la consommation palestinienne a augmenté en même temps que la population mais ses besoins ne sont pas satisfaits tant à cause du manque de maintenance de l’infrastructure existante que de l’empêchement à construire de nouvelles réseaux, en particulier dans les zones rurales. Il existe de nombreuses restrictions au droit des Palestiniens d’accéder à l’eau, par exemple l’interdiction de forer des puits. Et en plus du sabotage délibéré des colons, les fuites des canalisations dues à une maintenance défectueuse provoquent la perte annuelle d’un tiers de la quantité d’eau fournie en Cisjordanie .

Selon le droit international [l’article 27 de la Quatrième Convention de Genève de 1949 qui stipule que les personnes protégées seront toutes traitées par la Partie au conflit au pouvoir de laquelle elles se trouvent, avec les mêmes égards, sans aucune distinction défavorable, (…)], l’évidente discrimination d’Israël en termes de quantité et de régularité de la fourniture d’eau aux colonies par rapport aux secteurs palestiniens est illégale.

Et pendant l’été, la fourniture d’eau aux Palestiniens est même souvent encore réduite pour satisfaire les besoins croissants des colons.



Pas de greffon vidéo disponible...

Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Eau

Même auteur

ISM

Même date

24 août 2010