Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3025 fois

Bilin -

Manifestation de Bil'in : Encore de nombreux blessés dont des journalistes

Par

Ce vendredi 19 mai, l'armée d'Occupation Israélienne a encore augmenté son niveau de violence contre les manifestants non-violents à Bil'in, blessant 26 personnes dont Hitham al-Khateeb qui souffre d'une fracture du crâne après avoir été touché par une bombe lacrymogène.
Il est actuellement en soins intensifs à l'Hopital Gouvernemental de Ramallah.
Sept Palestiniens, cinq Israéliens et deux internationaux ont été arrêtés et ils viennent tous d'être relâchés.

Manifestation de Bil'in : Encore de nombreux blessés dont des journalistes


Hitham al-Khateeb a reçu une bombe de gaz lacrymogène dans la tête et souffre d'une fracture du crâne.

La population de Bil'in et les pacifistes internationaux et israéliens ont encore marché jusqu'au Mur d'Apartheid pour protester la confiscation de leurs terres par le Mur.

Les manifestants non-violents portaient une banderole et des pancartes illustrant le lien entre les villages détruits pendant la Nakba en 1948, et les villages qui sont anéantis et morcelés par la construction du mur aujourd'hui.

En utilisant un grand tapis jeté sur la barrière, trente protestataires sont passés par-dessus les barbelés qui sépare les villageois de Bil'in de leur terre et sont entrés sur la route de patrouille.

Ils ont essayé d'exercer leur droit d'entrée sur leur propre terre et se sont assis sur la route, mais l'armée et la police des frontières ont immédiatement répondu avec des grenades assourdissantes, des balles en caoutchouc, du gaz lacrymogène et et des matraques.

Les manifestants qui étaient poussés à se disperser ont réussi à tenir leur position pendant 1 heure en dépit des nombreuses arrestations et des nombreux blessés.

Les Forces de l'Occupation ont continué à tirer du gaz lacrymogène et des bombes assourdissantes sur les manifestants alors qu'ils évacuaient la route de patrouille et qu'ils quittaient le secteur.

A 18h, les Forces de l'Occupation Israélienne continuaient toujours à tirer sur les protestataires, blessant Amer Hisham, 21 ans, et Abnafez Abdel Karim, 15 ans, à l'aide de balles en acier recouvert de caoutchouc dans les jambes et dans le dos. Ils ont été également évacués vers l'hôpital de Ramallah.

Les noms des 7 Palestiniens qui ont été transférés à l'Hopital sont : Hitham Al-Khateeb, Akram Khateeb, Ahmad Mohammad Hassan, Ratib Abu Rahme, Samer Burnat, Mohammad Monsour, Adeeb Abu Rahme.

Les autres blessés sont : Mazen Ahmed Yasin, Mujahed Abdul Rahman Said, Jowad Amran Khateeb, Fuad Mohammad Samara, Jabber Muhammad Abu Rahme, et Nimer Abu Rahme.

Quatre adolescents de 14 ans ont également été blessés : Karasam Barakat Khateeb, Ali Omar Khateeb, Mohammad Fathi Abu Rahme, Salem Abdul Kareem Mansour.


Les journalistes qui ont été blessés sont : Eyad Hammad d'Associated Press, Musheer Karakrah de Ma’an News Network, et Abbas Almomani de l'Agence France Presse.

Les deux internationaux blessés sont : Victor de Suède et Alan d'Ecosse.

Les Palestiniens qui ont été arrêtés et maintenant relâchés sont : Muhammad Khateeb, Abdul Fattah Burnat, Mujahed A’ashal, Muhammad Khaleel Abu Rahme, Basem Ahmad Aisa, Ahmad Zohad A’ashal et Naseer Samara.


Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

ISM

Même date

20 mai 2006