Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1902 fois

Palestine occupée -

Mise à jour #FreeSalah : "l’état de Salah Khawaja est choquant"

Par

10.11.2016 - L’audience du tribunal militaire israélien à Petah Tikva a statué que Salah Khawaja serait soumis à 8 jours supplémentaires d’interrogatoire. Elle a en outre révélé l’état physique choquant de Salah après deux semaines d’interrogatoire pratiquement sans interruption.

Mise à jour #FreeSalah : 'l’état de Salah Khawaja est choquant'

Le 10 septembre 2013, une centaine de Palestiniens manifestent contre la fermeture de la route qui mène au village de Qariut, entre Ramallah et Naplouse. Salah Khawaja, coordinateur du Comité de lutte populaire de Ni’lin fait partie des nombreux manifestants arrêtés
(photo Eugene Peress).

Hier 9 novembre, Salah Khawaja a été emmené devant une cour militaire à Petah Tikva. Son avocat Jehad Abu Raya n’a toujours pas été autorisé à parler à son client, mais l’audience a obligé l’armée israélienne à montrer Salah et son état physique après 15 jours de prison.

Abu Raya a raconté que même après des années de travail en tant qu’avocat et avec le système pénitentiaire israélien, il a été choqué de voir l’état de son client. Les autorités carcérales ont même maintenu Salah les yeux bandés pendant l’audience et il « semblait sortir de la tombe ».

En seulement 15 jours, les officiers du renseignement israélien ont mené 27 séries d’interrogatoire avec Salah – pratiquement non-stop.

Privé de sommeil et visiblement marqué par deux semaines de contraintes et de mauvais traitements, Salah a déjà perdu du poids de façon alarmante. Pourtant, apparemment il n’a pas perdu sa force : la force des défenseurs des droits de l’homme qui savent qu’ils sont contraints de subir la prison et les mauvais traitements juste parce qu’ils se battent pour une juste cause et un monde meilleur pour nous tous.

A la fin de l’audience, la cour militaire israélienne a prolongé de 8 jours supplémentaires la période d’interrogatoire. Une autre semaine pendant laquelle les fonctionnaires du renseignement vont continuer de traiter Salah de façon inhumaine.

Aidez-nous à faire sortir Salah Khawaja de prison maintenant et dénoncez la répression israélienne contre les défenseurs des droits de l’homme.

#FreeSalah Khawaja – Alerte Action


L’éminent défenseur palestinien des droits de l’homme Salah al-Khawaja a été arrêté le 26 octobre, à 2h du matin (1), sans être informé des accusations ou des raisons de son arrestation. Nous demandons votre soutien ! Aidez-nous en adressant à vos députés et gouvernements les exigences suivantes (2) :

- qu’ils expriment leur préoccupation sur l’arrestation de Salah Khawaja par les canaux appropriés avec les officiels israéliens et exigent sa libération,

- conformément aux dispositions des lignes directrices sur les défenseurs des droits humains, qu’ils s’assurent de la présence d’employés de l’ONU aux audiences de Salah Khawaja, et renforcent l’observation du procès dans les tribunaux militaires israéliens.

- qu’ils agissent avec détermination pour faire pression sur Israël pour qu’il arrête la répression des défenseurs des droits de l’homme, dont les arrestations croissantes et les pratiques en cours de torture et de mauvais traitements.

- la suspension ou le maintien de la non-coopération avec les institutions nationales israéliennes qui supervisent et mettent en œuvre les politiques illégales et répressives israéliennes.

- le respect effectif des obligations d’Etat tiers découlant de la décision de la CIJ sur les conséquences juridiques de la construction du mur par Israël.


(1) « Salah Khawaja, membre de Stop the Wall, arrêté », ISM-France, 6 novembre 2016

(2) Comme indiqué par Capjpo-Europalestine , il faut appeler la responsable des affaires étrangères de l’Union Européenne, Federica Mogherini au 32 (0) 2 29 53516.

Source : Stop the Wall

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Stop the Wall

Même date

15 novembre 2016