Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 663 fois

Gaza -

Mise à jour : "Trois pêcheurs palestiniens tués à Khan Younis - Ouverture d'une enquête"

Par

07.03.2021 - Mise à jour : Les Brigades Al-Qassam, la branche armée du mouvement Hamas, ont déclaré avoir lancé une enquête sur l'incident et se sont engagées à en révéler le résultat au public prochainement.
« Nous exprimons nos sincères condoléances aux familles de Mohammad Hijazi Saleh Lahham, Zakariya Hijazi Saleh Lahham et Yahia Mustafa Saleh Lahham », ont déclaré les brigades, « Nous allons enquêter sur ce douloureux incident et révéler toute la vérité dès que possible ».

Mise à jour : 'Trois pêcheurs palestiniens tués à Khan Younis - Ouverture d'une enquête'

Mis à jour de :
Trois pêcheurs palestiniens tués à Khan Younis
7 mars 2021, à 12:54

Le Syndicat des pêcheurs palestiniens a rapporté que trois pêcheurs ont été tués, et un grièvement blessé, près de Khan Younis, dans la partie sud de la bande de Gaza assiégée, suite à une explosion de leur bateau. L'armée israélienne a déclaré qu'elle n'avait rien à voir avec cet incident.

Le secrétaire du Syndicat, Nizar Ayyash, a déclaré que les pêcheurs ont apparemment été tués par un obus qui a frappé leur bateau, et a ajouté qu'un pêcheur a été grièvement blessé, a rapporté le Watan Broadcast Network.

Selon des sources médicales, les trois pêcheurs ont été identifiés comme étant Yahia Mustafa Lahham, Hamdi Hijazi Lahham et Zakariya Hijazi Lahham. Un autre pêcheur de la même famille a été gravement blessé lors de l'incident.

La radio Al-Aqsa à Gaza a déclaré qu'un obus a frappé le bateau, tuant les trois pêcheurs et en blessant un autre.

De son côté, l'agence gouvernementale Palestinian News & Info Agency (WAFA) a répondu à une demande de l'IMEMC et a déclaré que la mort des pêcheurs était due à une explosion causée par un obus artisanal qui a accidentellement frappé leur bateau.

L'explosion s'est produite peu de temps après que la marine israélienne ait attaqué les bateaux de pêche avec des tirs réels et des canons à eau.

Le ministère de l'Intérieur de Gaza a déclaré avoir ouvert une enquête sur l'incident.
Dans une déclaration publiée par l'armée israélienne sur son compte Twitter officiel, le porte-parole a nié tout lien avec l'incident, et a ajouté : « Nos indications montrent que leurs morts ont été causées par une explosion à l'intérieur de Gaza ».

Dimanche également, les soldats stationnés dans des tours militaires et dans des véhicules blindés à travers la clôture du périmètre, ont tiré de nombreuses balles réelles sur des fermiers et des bergers palestiniens, à l'est de Khan Younis.

Les fermiers et les bergers ont dû quitter leurs terres dans la crainte de nouvelles violations militaires israéliennes.

Cette attaque fait partie des nombreuses violations israéliennes en cours visant les agriculteurs, les bergers et les pêcheurs palestiniens dans la bande de Gaza.

Ces attaques ont fait des dizaines de victimes, y compris des morts, en plus de l'enlèvement de nombreux agriculteurs, bergers et pêcheurs.


Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même auteur

IMEMC

Même date

8 mars 2021