Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2775 fois

Canada -

Montreal : Bil’in continue sa lutte contre les colonies israéliennes à la cour du Québec

Par

La poursuite judiciaire du village de Bil’in contre deux compagnies basées au Québec impliquées dans la construction de colonies israéliennes sur des territoires palestiniens continue. Après une semaine d’audiences à la Cour supérieure du Québec, la poursuite de Bil’in est maintenant en train d’être examinée par l’honorable juge Louis-Paul Cullen. Une réponse de celui-ci est prévue dans les mois à venir.

Montreal : Bil’in continue sa lutte contre les colonies israéliennes à la cour du Québec


Mohamed Khatib de Bil’in, Palestine. (Photo: Valerian Mazataud)

Le cas de Bil’in a été pleinement argumenté, l’illégalité des colonies israéliennes selon le droit international et canadien a été clairement exposée,” souligne Mark Arnold l’avocat canadien du village de Bil’in.

Le juge a été impartial et équilibré pendant les audiences et nous sommes confiants que la justice est de notre côté,” explique Mark Arnold à l’extérieur du Palais de justice de Montréal.

Si le village de Bil’in remporte son procès, un important précédent juridique sera créé, ce qui rendra les compagnies responsables internationalement pour leur participation à des crimes de guerre.

Green Park International et Green Mount International, deux compagnies enregistrées au Québec, construisent des colonies israéliennes illégales sur des territoires palestiniens au mépris du droit international, ce qui est considéré comme un crime de guerre selon la quatrième Convention de Genève et selon la Loi canadienne des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre.

La Cour supérieure du Québec ne s’était encore jamais rendue là, car si elle permet au procès d’aller de l’avant cela va créer un important précédent judiciaire sur la responsabilité des compagnies en ce qui a trait à la violation du droit international,” explique Emily Schaeffer, l’avocate israélienne représentant le village de Bil’in. ”Nous croyons que d’accepter d’entendre la cause à la Cour supérieure du Québec est la seule décision juste à prendre.”

Le procès de Bil’in se tient dans le cadre de manifestations populaires organisées par le village sur une base hebdomadaire, depuis plus de quatre ans, contre la construction du mur d’apartheid israélien et de colonies israéliennes sur les territoires de Bil’in en cours actuellement.

Jusqu’à maintenant, l’armée israélienne a assassiné dix-huit Palestiniens pendant des manifestations populaires contre le mur, tuant des manifestants pacifiques, ce qui a été largement sous-médiatisé en occident.

Bil’in attend impatiemment la décision du juge, espérant que la décision soit positive,” explique Abdullah Abu Rahme du Comité populaire de Bil’in contre le mur et les colonies, qui assistait aux audiences du procès à Montréal. “Les efforts de Bil’in pour arrêter toute construction de colonies israéliennes sur nos territoires vont se poursuivre. Nous allons continuer à refuser l’occupation israélienne en continuant nos manifestations hebdomadaires contre le mur d’apartheid à Bil’in, jusqu’à ce nous obtenions la reconnaissance de nos droits en tant que peuple palestinien.

Source : Tadamon!

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Canada

Même sujet

Poursuites judiciaires

Même auteur

Tadamon!

Même date

28 juin 2009