Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2116 fois

Beit Ommar -

Mousa et Yousef Abu Maria arrêtés chez eux pendant que le harcèlement continue à Beit Ommar

Par

Tôt ce jeudi matin, vers 2h, les forces israéliennes de la base militaire de Gush Etzion ont envahi les maisons des deux frères et membres du Comité national contre les colonies, Yousef et Mousa Abu Maria. Ils sont tous les deux co-fondateurs du Palestine Solidarity Project.

Mousa, dont la femme et le nouveau-né étaient en visite chez un membre de la famille, a été détenu dehors pendant la fouille de sa maison. 3 ordinateurs appartenant au Palestine Solidarity Project ont été volés. Yousef, père de Reem, 10 ans, de Obay, 4 ans et de Della’, 1 mois, a été lui aussi enlevé de chez lui en pleine nuit.

Les soldats israéliens les ont laissés dehors pendant 5 heures, dans le froid glacial, dans la base militaire de Gush Etzion. Ils n’ont pas été autorisés à mettre de chaussures ou de vêtements adéquats.

L’armée israélienne, qui harcèle le comité de Beit Ommar depuis des mois maintenant, dont une invasion nocturne des maisons le mois dernier, a accusé les deux frères d’être les organisateurs des manifestations à Beit Ommar qui ont lieu tous les samedis contre les colonies israéliennes illégales qui encerclent Beit Ommar, en particulier Karmei Tsur.

Ils ont aussi été « accusés » de « faire venir des internationaux » à Beit Ommar.

Ils ont aussi fait l’objet de menaces s’ils ne mettaient pas fin au programme de PSP de récupération de la terre à Saffa, quelques jours après que des colons de la colonie voisine Bat ‘Ayn ait mis le feu à des terres à Saffa. Deux jeunes de Saffa avaient été arrêtés et libérés le lendemain.

Le harcèlement continu et les arrestations des activistes et des participants aux manifestations de Beit Ommar, ainsi que la confiscation du matériel de PSP, pèsent lourd sur les finances limitées de PSP, qui règle les cautions et les frais juridiques de tous les Palestiniens arrêtés pendant les manifestations à Beit Ommar si leurs familles ne peuvent le faire.

Merci de nous aider par un don.


Une vidéo créée en 2008, lors d’une précédente arrestation de Mousa Abu Maria, où l’on voit également son frère Yousef.





Pas de greffon vidéo disponible...

Source : PSP

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Beit Ommar

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Palestine Solidarity Project

Même date

25 novembre 2010