Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3001 fois

Naplouse -

Muhammad Qadus, 16 ans, et son cousin Abed an-Nasser, 16 ans, tués par les forces d’occupation au sud de Naplouse - 4 Palestiniens assassinés en 24 heures

Par

Les forces israéliennes ont tiré sur une manifestation à Iraq Burin, tuant Qadus de deux balles en pleine poitrine. Il était mort à son arrivée à l’hôpital. Les sources médicales ont dit que l’ambulance du Croissant Rouge envoyée pour le récupérer a été retardée par les forces israéliennes.

Muhammad Qadus, 16 ans, et son cousin Abed an-Nasser, 16 ans, tués par les forces d’occupation au sud de Naplouse - 4 Palestiniens assassinés en 24 heures


L’armée d’occupation prétend que les soldats n’ont pas fait usage de balles réelles, mais d’armes ant-émeutes comme les grenades lacrymogènes et les balles caoutchouc-acier pour disperser les Palestiniens qui s’approchaient d’une colonie juive.

Cependant, des sources ont précisé à Al-Jazeera que Qadus avaient été tué par deux balles réelles à la poitrine.

Un autre jeune palestinien de 16 ans, Abed an-Nasser Qadus, cousin de la victime, a été grièvement blessé. Il a été transporté à l’hôpital pour y être opéré en urgence.

Abed an-Nasser est mort cette nuit. (Mise à jour 21.03, 10h heure locale).

Communiqué du Comité de coordination de la lutte populaire du 20 mars
sur palsolidarity.org

Mohammed Ibrahim Qaddous, 16 ans, a été tué par balle lorsque la police des frontières a attaqué son village d’Iraq Burin, près de Naplouse, pour écraser une manifestation cet après-midi. Un autre jeune de 16 ans a été grièvement blessé d’une balle en pleine tête.
Qaddous a blessé à 15h cet après-midi pendant une manifestation du village d’Iraq Burin pour protester contre les restrictions d’accès aux terres situées en-dessous de la colonie juive illégale de Har Brakha. Il a été blessé d’une balle dans le dos, ce qui indique qu’il ne constituait aucune menace aux soldats qui lui ont tiré dessus.

Au même moment, Ussayed Jamad Abd elNasser, 16 ans, était grièvement blessé d’une balle dans la tête. Ils ont tous les deux été évacués à l’hôpital de Naplouse où Ussayed est opéré.

Les manifestants sont partis en direction des terres du village après la prière de midi et ont été immédiatement confrontés aux soldats qui ont commencé à tirer des salves en l’air, suivies de tirs de grenades lacrymogènes et de balles caoutchouc-acier directement sur eux pour tenter de les empêcher d’atteindre leurs terres. Des affrontements ont suivi cette attaque gratuite contre les villageois, qui étaient accompagnés d’une quinzaine d’activistes internationaux.

Deux heures après, l’armée a reculé en direction de la colonie et les manifestants sont revenus vers le village.

Peu de temps après, des jeeps de la police des frontières ont envahi le village, arrêté trois personnes et saccagé plusieurs maisons. Des salves de balles réelles ont ensuite été tirées contre un petit groupe de jeunes, dont certains lançaient des pierres aux policiers de l’armée d’occupation, tuant Mohammed Ibrahim et blessant grièvement Ussayed Jamad.

Un porte-parole de l'armée d'occupation a déclaré à Ma'an News que contrairement à ce qui avait été publié, des balles réelles n'avaient pas été utilisées.

Mais l'examen médical corrobore les témoignages et confirment que des balles caoutchouc-acier n'auraient pas pu provoquer de telles blessures aux deux adolescents.

Une radiographie du crâne d'Useid faite par les médecins d'urgence de l'hôpital Rafidiya à Naplouse montre que c'est bien une balle réelle qui est logée dans son serveau, et non une balle caoutchouc-acier, qui est ronde.

D'autre part, on connaît maintenant l’identité des deux autres victimes de la barbarie sioniste ces derniers 24 heures.

Il s’agit de deux fermiers de 19 ans, Muhammad Faysal et Salah Muhammad Qawariq.

Tous les deux résidents du village d’Awarta, au sud-est de Naplouse, ils allaient sur leur terre amener du matériel agricole et de l’herbicide.

Les secouristes du Croissant Rouge ont été informés par l’armée d’occupation que deux Palestiniens avaient tués près de la colonie illégale d’Itamar, et qu’ils devaient venir évacuer les victimes.

Comme d’habitude, l’armée sioniste prétend que les deux jeunes agriculteurs avaient tenté de poignarder des soldats.

Il est beaucoup plus vraisemblable que Faysal et Qawariq ont été assassinés par les colons illégaux psychopathes de la colonie illégale d'Itamar, qui, protégés par l'armée sioniste, font régulièrement des "descentes" sur les villages du sud-est de Naplouse, et tirent sur les Palestiniens qui viennent travailler leurs terres situées près de la colonie.



Source : d'après Al Jazeera

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Enfants

Même auteur

ISM

Même date

21 mars 2010