Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3526 fois

Nabi Saleh -

Nabi Saleh : les soldats israéliens blessent un jeune palestinien au visage et une militante française à la jambe

Par

Le témoignage sur Ezz Tamimi est de Jonathan Pollack, traduit par ISM-France.

Des officiers israéliens de la police des frontières ont tiré, à courte distance, une balle caoutchouc-acier sur le jeune Ezz Tamimi, 15 ans, à Nabi Saleh le 23 mars. La balle, tirée à environ 20m, a creusé un gros trou à la joue droite du garçon. Les propres réglementations de l'armée israélienne interdisent l'usage de balles caoutchouc-acier contre les mineurs... L'incident a eu lieu au centre du village, à plusieurs centaines de mètres du lieu où se déroulait la manifestation, lorsque la police des frontières a envahi le village.

Nabi Saleh : les soldats israéliens blessent un jeune palestinien au visage et une militante française à la jambe

Ez Tamimi, 15 ans (photo ActiveStills)
Pour la première fois depuis des mois, les manifestants ont réussi à s'approcher de la source dont se sont emparés les colons illégaux il y a plus de deux ans avec le soutien des soldats de l'occupation, vol qui a déclenché les manifestations du vendredi.

Les protestataires, principalement les femmes du village, ont réussi à surprendre les soldats en se dirigeant vers la source par un chemin imprévu. Ces derniers ont quand même bloqué les manifestants à quelques mètres de la source mais ceux-ci ont à leur tour bloqué la route qui mène à la colonie juive illégale d'Halamish pendant une demi-heure.

La nuit précédente, l'armée d'occupation avait une nouvelle fois lancé un raid sur le village, comme presque toutes les nuits d'ailleurs au cours des trois dernières semaines.

Contact media : Jonathan Pollak, +972-54-632-7736


Photo


Vendredi 23 mars, Mita, bretonne de 22 ans, animatrice et étudiante à Rennes-2, militante d'ISM, a été blessée lors de la manifestation non violente de Kufr Qaddum (près de Naplouse), où une colonie israélienne illégale à été construite avec le soutien des forces israéliennes, et où les Palestiniens manifestent chaque semaine depuis 9 mois pour la réouverture de la route qui leur est condamnée depuis la construction de la colonie, ce qui leur oblige à faire un détour conséquent pour aller à Naplouse.

L'armée israélienne, comme à chaque manifestation, a tiré sur les manifestants avec des grenades lacrymogènes, parfois à bout portant, les a aspergés d'eau usée, a utilisé des bombes sonores.

La jeune fille a reçu une grenade de gaz lacrymogène dans le mollet, à moins de 20 mètres de distance, et n'est pas en mesure de marcher pour le moment : sa jambe est brulée, très enflée, et violette.

La semaine passée, après avoir utilisé toutes les armes mentionnées ci-dessus, l'armée avait lâché un chien sur les manifestants, qui a grièvement blessé l'un d'entre eux, qui a été arrêté ensuite, ainsi que son oncle qui tentait de le protéger.

« Ils m'ont tiré dessus quand je courais car ils nous canardaient. Pourtant, nous ne réclamons que justice, d'une manière pacifique. Notre action est légitime. Je suis fière de faire ce que je fais ici, et je n'arrêterai pas de crier : Liberté pour la Palestine ! Pas de justice, pas de paix !!! »

Source : Palsolidarity

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Nabi Saleh

Même sujet

Enfants

Même auteur

ISM

Même date

24 mars 2012