Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1589 fois

Naplouse -

Naplouse : Pourquoi Nino ?

Par

Il y a un peu plus d'un an, Mohammed Alassi, 26 ans, également connu sous le nom de Nino, échappait à la mort en sortant des décombres de la voiture qui avait été bombardée par les Forces de l'Occupation Israélienne, tuant le chef des Brigades des Martyrs Al-Aqsa de Balata, Khalil Marshood.
Nino a été tué dans la nuit de mercredi dernier.
L'armée israélienne admet qu'elle a tiré sur un homme non-armé qui s'éloignait en courant. Les photographies montrent clairement qu'il était non armé, qu'il ne portait qu'un gilet et des sous-vêtements.

Il y a eu une attaque-suicide dans le centre de Londres et nous venons tout juste d'assister au troisième enterrement depuis. Deux des morts étaient des enfants; tous étaient des victimes d'une campagne destinée à tuer et à détruire une société et une façon de vivre.

Mais nous ne sommes pas à Londres, nous sommes à Naplouse, en Palestine. Les Forces de l'Occupation Israélienne sont venues dans les rues palestiniennes et ont ouvert le feu, tuant les trois dernières victimes comme elles ont tué des milliers de personnes auparavant.

Il y a un peu plus d'un an, Mohammed Alassi, 26 ans, également connu sous le nom de Nino, échappait à la mort en sortant des décombres de la voiture qui avait été bombardée par les Forces de l'Occupation Israélienne, tuant le chef des Brigades des Martyrs Al-Aqsa de Balata, Khalil Marshood.
Nino a été tué dans la nuit de mercredi dernier.

L'armée israélienne admet qu'elle a tiré sur un homme non-armé qui s'éloignait en courant. Les photographies montrent clairement qu'il était non armé, il ne portait qu'un gilet et des sous-vêtements.

Les témoins disent que l'armée a cerné la maison. Quand Nino a essayé de sortir en courant par une porte latérale, ils ont dirigé sur lui un projecteur et lui ont tiré dans les chevilles alors qu'il essayait de sauter par dessus un mur.
Quand il est tombé, les témoins disent que les soldats sont venus et lui ont tiré dessus à de nombreuses reprises avant de trainer son corps.

Les photographies de la morgue prouvent qu'il a reçu deux ou trois balles dans la cheville droite et plusieurs dans la gauche, détruisant l'os. Il a également reçu de nombreuses balles dans l'aine, le torse et la tête.

Pourquoi les Forces de l'Occupation Israélienne ont-elles tué Nino, de cette façon, maintenant?

Leur communiqué de presse indique qu'ils ont tué "un militant". Nino était recherché par les autorités israéliennes depuis qu'il avait participé à l'occupation de l'église de la Nativité en 2002, mais il n'était pas un personnage important dans l'une des brigades de la résistance, et il n'était pas accusé d'avoir eu un rôle dans la bombe de Netanya, une réponse aux meurtres de dizaines de Palestiniens depuis le cessez-le-feu de Sharm Al Sheikh.

En tuant Nino dans la maison d'une amie à Naplouse, les forces israéliennes ont envoyé le message qu'elles peuvent avoir n'importe qui, n'importe où, quand elles le veulent. Personne n'est en sécurité, Israël sait tout. Malgré tout ce qui peut avoir été dit dans des conférences internationales, Israël maintient des niveaux de crainte et d'intimidation parmi la population palestinienne qui alimentent les hostilités actuelles.

Pourquoi tirer pour neutraliser un homme non-armé, seulement pour tirer une dizaine d'autres balles dans son corps et dans sa tête?

Tirer dans les chevilles sur un homme non-armé, puis s'approcher de lui à pied, suggère une intention de l'arrêter.

Se tenir au-dessus du corps d'un homme blessé qui ne constitue aucune menace, puis l'abattre montre un goût pour le sang ou un endoctrinement dans la haine ou la crainte.
Cela ne montre pas d'intention de paix.


Pourquoi Nino?

Quand les troupes israéliennes tuent des civils au hasard, elles assassinent de façon stratégique. Les forces israéliennes ont tué de façon sélective non seulement les responsables réels des brigades de la résistance mais également des figures populaires. Nino était un habitant du camp bien connu et très apprécié.

Toutes les factions ont participé à son cortège funèbre, en portant son corps enveloppé sur leurs épaules depuis l'autre côté de la ville de Naplouse jusqu'à la maison de sa famille dans le camp de Balata.

Les forces de l'Autorité Palestinienne ont bloqué les rues à l'extérieur de la Muqata endommagée par les bombes. Dans le camp, les hommes grimpaient pour toucher son linceul et son visage.
Les grands yeux bruns de Nino ne se fermeront plus.

En réponse à tous les récents meurtres de Palestiniens par les Forces de l'Occupation Israélienne, les brigades ont annoncé qu'ils ne respecteraient plus le cessez-le-feu. J'ai envoyé un témoignage pour dire que j'espérais que les médias restitueraient cela honnêtement et qu'ils reconnaîtraient qu'Israël n'avait jamais respecté sa part dans le cessez-le-feu.
Quelques minutes après que j'aie envoyé ce rapport, la bombe de Netanya éclatait.

Peu de journalistes ont présenté l'attaque-suicide dans son vrai contexte. Aucun d'eux n'a parlé du décès de trois enfants cette semaine. La mort de Nino est abordée seulement dans le contexte d'une association avec une femme étrangère.

Depuis sa mort, les journalistes ont harcelé les internationaux ici d'appels téléphoniques, essayant de découvrir qui était la femme à qui Nino rendait visite quand il est mort. Il n'y a qu'une petite communauté étrangère ici, les occidentaux ne sont pas trop difficiles à localiser.

Aujourd'hui un certain nombre de personnes 'prétendant être des journalistes sont arrivées à Naplouse.

Les qualifications de certains ne sont pas confirmées; les autres sont connus pour avoir écrit des articles anti-Palestiniens. Israël contrôle les déplacements dans toute la région.

De façon peu surprenante, il semble qu'ils aient informé et facilité l'entrée à seulement des journalistes bien choisis. Israël contrôle les reportages de ses actions et donc de la perception du monde des événements ici.

La vérité est qu'Israël possède une force militaire énorme, financée en partie par les milliards de dollars d'aide occidentale, en particulier des USA.
Il a également le contrôle des médias et de la majeure partie de la terre.

Mais la Palestine possède la plus grosse partie des morts.

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Assassinats ciblés

Même auteur

ISM

Même date

17 juillet 2005