Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2277 fois

Naplouse -

Naplouse : les fermiers palestiniens protestent massivement contre le vandalisme des colons

Par

Du vendredi 23 décembre au dimanche 25 décembre, les villageois de Salem et de Burin, dans la région de Naplouse, essayeront de replanter des arbres sur leurs terres près des colonies d'Elon Moreh et de Bracha et de l'avant-poste de Har Bracha.
Les fermiers seront rejoints par des activistes israéliens et internationaux.
"Nous ne sommes pas venus ici depuis 5 ans," a déclaré l'un des fermiers de Burin le jeudi 15 décembre, pendant sa pose alors qu'il labourait ses terres près de Har Brakha.

Naplouse : les fermiers palestiniens protestent massivement contre le vandalisme des colons


Carte de la région située à l'est de Naplouse


"Que voulez-vous dire ?" a demandé quelqu'un.

"Je ne suis pas venu ici depuis 1989."

"La dernière fois que je suis venu ici, c'était avec mon grand-père" a commenté un troisième.

Mais aujourd'hui, les villageois, accompagnés des activistes israéliens de Rabbins Pour les Droits de l'Homme, des internationaux de l'ISM et de la population de Burin, ont pû venir sur leurs terres et les labourer en toute tranquillité, en dépit de la tentative d'un colon d'arrêter le travail de la journée.

Mais le vendredi 16, 140 arbres étaient abattus et le 19 décembre, 100 autres arbres du village de Burin ont été coupés par les colons de Bracha.

C'est l'un des nombreux actes de destruction de biens, de vol de terre, et de violence commis par les colons de région de Naplouse qui peuvent agir en toute impunité et sans aucune réponse significative des soldats, de la police ou du système de justice israélien pour leurs actes.

Les vendredi 23 et samedi 24 décembre, les villageois de Salem, un village situé à l'est de Naplouse, essayeront de replanter des arbres sur leurs terres près de la colonie d'Elon Moreh, accompagnés d'activistes israéliens et internationaux.

Tous les arbres fruitiers des fermiers de la région ont disparu suite aux attaques des colons en date du 27 novembre quand 200 arbres ont été abattus, et en octobre, quand les colons ont brûlé 20 ha et ont détruit plus de 300 arbres, selon le quotidien israélien Yediot Aharanot.

Il y a eu dix attaques de ce type au cours des deux dernières années.

Les villageois de Salem ont des difficultés accéder à leurs 250 hectares de terre en raison de la violence des colons et de l'échec des autorités israéliennes à assurer une protection correcte.


Rendez-vous à Burin : Dimanche 8h30 devant la municipalité.

Tendez-vous à Salem : vendredi et samedi à 8h30 devant le municipalité


Pour plus d'informations, vous pouvez appeler :

• Mohammed Ayash : 054-6218759 ou 0522-223374
• Bureau de l'ISM : 02-2971824
• Arik Ascherman (Rabbis for HR) 050-5607034
• Responsable du village de Burin : (Arabe seulement) : 052-2458857

Source : www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Résistances

Même auteur

ISM

Même date

20 décembre 2005