Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1460 fois

Ramallah -

Nilin : Plusieurs blessés alors que les Forces d’Occupation Israélienne attaquent la manifestation

Par

Le 17 Juillet, le village de Ni'lin a poursuivi sa lutte contre la construction du Mur illégal de l’occupant israélien qui annexe d’énormes quantités de terres palestiniennes. Environ 200 habitants accompagnés de militants israéliens et internationaux s’en sont pris à l'apartheid israélien en organisant deux fronts de manifestation sur le chantier de construction du mur.

Photos : avec l’aimabke autorisation d’Activestills

Le premier front, un petit groupe, s’est retrouvé face aux soldats israéliens dans un ravin à côté du site. Depuis le haut de la colline, les soldats ont tiré sur eux des gaz lacrymogènes, provoquant plusieurs incendies dans le processus.

Ils ont également tenté d'arrêter les participants palestiniens sans raison. Ils ont été repoussés par des activistes israéliens et internationaux qui ont empêché les soldats d'atteindre leurs cibles. Alors que la confrontation se déroulait, les incendies augmentaient et se propageaient.

Les manifestants ont tenté d'éteindre les incendies, mais les soldats israéliens et la police des frontières tiraient de plus en plus de gaz lacrymogènes, allumant de nouveaux incendies et causant des dégâts inutiles.

Lorsque les manifestants se sont retirés, ils ont essuyé des tirs de balles de caoutchouc et de bombes lacrymogènes utilisées comme armes. Un activiste israélien a été touché à la hanche par une bombe tirée à moins de vingt mètres.

Le plus grand groupe sur le chantier de construction a lui aussi été confronté aux soldats dont un qui a tiré sur eux à balles réelles alors que les manifestants rentraient au village.

Les soldats ont poursuivi les manifestants jusque dans le centre-ville de Ni'lin. Malgré les dangers inhérents aux combats de rues, l'armée a arrosé la ville de tirs à balles réelles pour punir les adolescents lanceurs de pierre. L’hôpital de la ville et plusieurs maisons ont été touchés.

La confrontation reflète l’usage asymétrique de la force entre l'armée israélienne et les Palestiniens. Au total, sept manifestants ont été blessés par des balles en caoutchouc. Néanmoins, le village, avec ses partisans, continuera à lutter contre la saisie illégale de ses terres et l'étouffement progressif de sa vie économique par les machinations israéliennes.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

18 juillet 2008