Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2348 fois

Cisjordanie -

Nouvelle invasion nocturne à Ni'lin : trois arrestations

Par

Dans la nuit du 20 au 21 juin à minuit et demi, l'armée israélienne a érigé un barrage routier, avec 8 jeeps, à l'entrée de Ni'lin pour empêcher tout accès au village. Ces dernières semaines, ces barrages flottants ont été installés tous les jours. Ahmad Abdullah Amireh, 35 ans, revenait de Ramallah avec des amis lorsqu'ils ont découvert que la route menant à leur village était bloquée. Ahmad a brutalement été appréhendé par les soldats au prétexte qu'il participe aux manifestations considérées comme illégales par les autorités israéliennes d'occupation.

Nouvelle invasion nocturne à Ni'lin : trois arrestations

à gauche Ahmad Amireh, à droite Hassan Nafi
Vers 2h40, une soixantaine de soldats israéliens ont envahi le village par le sud, le côté bloqué aux Palestiniens par le mur d'annexion. Les soldats ont attaqué le domicile de Hassan Nafi, 23 ans, photographe et bénévole au Comité populaire de Ni'lin contre le mur de ségrégation et l'ont arrêté.

Ahmad Abdullah Amireh et Hassan Nafi ont été emmenés à la prison miliare d'Ofer, où ils sont toujours détenus au moment de la rédaction de cet article.

En 2009, Ahmad Amireh a été grièvement blessé, plusieurs fois, juste devant sa maison par des tirs de l'armée israélienne, dont une fois par balle réelle, au genou, tirée par un sniper israélien. Cette balle de calibre 0.22 est considérée comme illégale tant par le droit international qu'israélien car elle explose au moment de l'impact et provoque des blessures graves. Elle est pourtant utilisée par l'armée d'occupation contre les villageois non armés de Ni'lin.

Hassan Nafi a lui aussi été blessé par les mêmes munitions en 2009 pendant qu'il filmait. La balle l'a touché à l'aine, où elle est toujours logée, et montre combien l'armée d'occupation a peur des caméras qui l'observent et enregistrent ce qu'elle fait à la population de Ni'ilin et dans toute la Cisjordanie .

Depuis 2008, le village de Ni'lin subit des arrestations brutales, les kidnappings d'enfants, les tirs à balles réelles sur les maisons des civils et les manifestations pacifiques. Les soldats israéliens ont mené des centaines de raids nocturnes, tirant des grenades lacrymogènes et assourdissantes sur les maisons. Beaucoup d'enfants du village souffrent de traumatismes et font des cauchemars après que leurs maisons aient été attaqués en pleine nuit, alors qu'ils dormaient.

La routine des soldats est d'envahir le village à pied, après l'avoir encerclé de tous les côtés avec des jeeps. Ils ont aussi fréquemment recours à des snipers pour réprimer rapidement toute résistance à l'invasion. Plusieurs citoyens ont été blessés ou tués par les tirs des snipers ; même les balles caoutchouc-acier sont mortelles lorsqu'elles atteignent des points vitaux du corps.

Depuis 2008, plus de 250 villageois ont été arrêtés et accusés de "participation à des manifestations illégales". L'armée voudrait que les villageois demandent l'autorisation de protester contre le vol de leur propre terre...

Malgré cette répression très dure, le village continue sa lutte avec force et détermination.

Dernière minute : pendant le raid nocturne, les forces de l'occupation ont également attaqué la maison de Hassan Daboos (photo ci-dessous) et l'ont arrêté. Daboos est étudiant en photographie à l'université Birzeit, et il documente régulièrement la lutte populaire à Ramallah, Ni'lin et Nabi Saleh et ses photos sont souvent publiées.

Photo

Page Facebook et photos de Hassan Daboos.






Source : Sons of Ni'lin

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Invasions

Même auteur

Saed Amireh

Même date

22 juin 2012