Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1495 fois

Israël -

Nouvelles de Yonatan Pollack

Par

L'activiste israélien Yonathan Pollack, membre des Anarchistes israéliens Contre le Mur a été arrêté dans une manifestation non-violente contre la barrière d'Annexion dans la ville de Salfit en Cisjordanie le 9 juin dernier.
Deux activistes qui ont été arrêtés avec lui ont été libérés sous conditions, alors que Yonatan était gardé toute la nuit et recevait une offre de rester à l'écart des territoires Occupés pendant 3 mois.

Il a refusé de signer les conditions et a été présenté devant un juge le 11 juin. Le juge n'a pas réduit les conditions et Yonatan a signé sur les conseils de son avocat.

Lundi dernier, le 4 juillet, l'avocat de Yonatan, Gaby Laski, a déposé une demande en appel. Le juge a dit qu'il 'ne serait pas gêné par l'affaire' et que Yonatan était chanceux, car il (le juge) était en désaccord avec la première décision du jugement.

Le juge a décidé que la période d'interdiction des territoires occupés était trop longue et l'a réduite à un mois. Dans la pratique, cela signifie que Yonatan pourra retourner dans les territoires dans quelques jours.

Les autorités israéliennes avaient récemment essayé d'interdire d'anciens activistes de venir dans les territoires occupés pendant des périodes prolongées.



Ezra, un activiste israélien de Taayush, qui a été extrêmement actif ces dernières années dans la région du sud de Hebron, a été arrêté à un checkpoint temporaire sur son chemin du retour à Jérusalem après une manifestation pacifique contre la barrière d'Annexion dans le village d'Imnazeil dans les collines du sud d'Hebron.

La police a, à l'origine, voulu empêcher Ezra d'entrer dans les territoires occupés pendant une période de trois mois pour avoir soi-disant 'pousser un soldat '.

Cela pour une accusation qui est entièrement invérifiable et, selon Ezra, totalement fausse.

Ezra est allé devant le tribunal le samedi 2 juillet, accompagné d'une vingtaine d'activistes israéliens et internationaux.

La discussion n'a jamais eu lieu et Ezra été d'accord pour une interdiction de trente jours à moins de 300m de la barrière dans la région du sud de Hebron


En savoir plus sur Yonathan Pollack

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Poursuites judiciaires

Même auteur

ISM

Même date

8 juillet 2005