Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1249 fois

Egypte -

Nouvelles du camp des internationaux à la frontière de Rafah

Par

> intmorb@googlemail.com

J’ai eu Paki au téléphone hier soir, 22 h à Rafah. Elle est au camp international en compagnie d’une compatriote, une française, et sept égyptiens. 10 personnes dans le camp et 3000 dans la journée, venus pour entrer en Palestine. Certains attendaient depuis des semaines ou des mois.

Nouvelles du camp des internationaux à la frontière de Rafah


Beaucoup sont arrivés avant l’aube et à 22 h il y avait encore du monde. Les gens sont traités comme des animaux, mais au cours de la journée d’hier, des centaines, voire des milliers de Palestiniens ont réussi à entrer. Y compris certains qui sont devenus nos amis au cours de ces dernières semaines. Des étudiants rencontrés dès le 9 juin, des familles que nous avons souvent vu venir et revenir à la frontière, etc.

Elona (allemande) et ses six enfants (palestiniens) sont entrés dans la « zone de frontière », ils ont passé la première grille. Ils sont restés longtemps dans ce no man’s land, aidés par notre ami A. Les autorités auraient « conseillé » à la famille de passer par une autre frontière (contrôlée directement par l’armée sioniste). Mais en fait, à 22 h, ils n’étaient toujours pas ressortis, et connaissant les enfants, je pense qu’ils auront réussi à entrer. En effet, les douaniers égyptiens ont beau faire partie de « l’intelligence », ils n’ont pas les super pouvoirs qui leur permettraient de supporter Fares (le terrible !) plus de quelques heures. Si Elona et ses enfants ne sont pas revenus, c’est, d’après moi, qu’ils sont passés !

Aujourd’hui, la frontière « devrait » être ouverte à nouveau. Je vous donnerai des nouvelles si je parviens à en avoir.

Je termine en insistant sur le fait que ce camp international est en train de gagner la partie, mais la victoire dépend de l’engagement de chacun.

De tous ceux qui peuvent aller à Rafah, ne serait-ce que pour y passer quelques jours.

Mais aussi du nombre massif de citoyens du monde, solidaires de la résistance palestinienne, qui peuvent « submerger » leurs gouvernements (courrier, e-mails, téléphone, etc.) de messages de soutien à cette campagne internationale pour en finir avec le siège illégal et inhumain imposé par les sionistes.

Mouvement International pour Ouvrir la Frontière de Rafah
International Movement to Open Rafah Border

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Actions

Même auteur

IntMorb

Même date

27 juin 2009