Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2799 fois

Qalqilia -

Nouvelles restrictions israéliennes sur Azzun Atma déjà complètement isolé

Par

Les habitants d’Azzun Atma, près de Qalqiliya, encerclé par le mur d’apartheid sur deux côtés, par des colonies illégales sur trois côtés et un barrage routier au sud, disent que les forces israéliennes stationnées dans le secteur ont récemment encore renforcé les procédures de sécurité.

Nouvelles restrictions israéliennes sur Azzun Atma déjà complètement isolé


Checkpoint au nord d'Azzun Atma - un soldat de l'occupation pointe son fusil sur un groupe de dangereux terroristes de l'école primaire rassemblés pour passer la grille (photo MachsomWatch)

Le conseil de village d’Azzun Atma a informé que les forces israéliennes ont retardé les heures d’ouverture du checkpoint situé au nord du village par lequel les résidents doivent passer pour accéder à leurs terres agricoles et se rendre à leurs lieux de travail à Qalqiliya et dans les villages alentour. Au lieu d’ouvrir à 4h30, le checkpoint ouvre maintenant une heure plus tard, ce qui empêche de nombreux villageois d’arriver à l’heure à leur travail ou à l’école.

Les fermiers disent que ce retard d’une heure sera particulièrement préjudiciable au fur et à mesure que l’été approche et que les heures matinales sont les plus fraîches. Les témoins rapportent que tous les matins, de longues files de travailleurs, de fermiers et d’étudiants s’étirent au checkpoint, chacun espérant passer le plus rapidement possible.

Les résidents d’Azzun Atma rapportent aussi que lorsqu’ils reviennent des villages voisins où ils sont allés faire leurs courses, les soldats israéliens les obligent à laisser leurs achats au checkpoint, sous prétexte que les quantités qu’ils ramènent au village excèdent ce qui est nécessaire pour un usage personnel, et qu’ils doivent avoir une autorisation d’achat pour ramener de plus grandes quantités.

Le checkpoint israélien situé au sud, appelé par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires “Azzun Atme 2”, a lui aussi réduit ses heures d’ouverture, en plus de l’installation de détecteurs de métal et de nouvelles barrières, disent les villageois. Utilisé essentiellement par les fermiers qui ont des terres agricoles et des pacages au sud du secteur isolés par le barrage routier israélien, ces mesures dites « de sécurité » reflètent le déploiement en augmentation de l’infrastructure militaire installée à d’autres grilles agricoles, comme celles de Khirbet Jubara.


Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Checkpoints

Même auteur

Maan News

Même date

19 février 2010