Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2168 fois

France -

Opération européenne Miles of Smiles : le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens aux portes de Gaza aux commandes d’un convoi humanitaire de 100 minibus

Par

"Miles of Smiles" pour les enfants de Gaza, c’est parti ! C’est vendredi 16 octobre que le convoi humanitaire en direction d e la bande de Gaza a pris le départ. L’objectif de l’opération ? Acheminer une centaine de minibus contenant du matériel scolaire et médical, des médicaments, des fauteuils roulants auprès des populations gazaouies et celles des territoires occupés. Les enfants seront les principaux bénéficiaires du convoi. Plus d’un mois après la rentrée scolaire, les associations organisatrices de l’opération ont bon espoir d’apporter un peu plus de confort à des populations démunies dont les plus jeunes ont beaucoup de mal à poursuivre leur scolarité dans des préfabriqués de fortune.

Opération européenne Miles of Smiles : le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens aux portes de Gaza aux commandes d’un convoi humanitaire de 100 minibus

Le convoi humanitaire de l’opération "Miles of Smiles" pour les enfants de Gaza bloqué à Port Saïd

La première étape du périple a amené le convoi à Port Saïd, en Egypte, et devrait ouvrir les portes du passage frontalier de Rafah. Les associations européennes devraient ainsi atteindre au but en pénétrant la bande Gaza. A l’heure actuelle, soit 5 jours après son départ, le convoi reste toujours bloqué aux portes de Gaza en l’attente du laisser passer des autorités en place. Les différentes associations et les divers participants de l’opération sont d’ores et déjà préparés à un éventuel sit-in qui pourrait durer plusieurs semaines.

« Nous sommes prêts à attendre le temps qu’il faudra pour acheminer notre convoi humanitaire jusqu’à la destination initialement prévue : les populations de la bande de Gaza et des territoires occupés sont dans un besoin criant de produits de première nécessité. Les minibus que nous avons affrétés contiennent du matériel médical, des médicaments, des outils de mobilité pour les personnes les plus fragilisées mais aussi du matériel scolaire pour les enfants qui poursuivent leur apprentissage dans des conditions extrêmement déplorables. Plus qu’une aide humanitaire nous souhaitons apporter un peu d’espoir et de sourires sur le visage de ces populations en souffrance. Tous les participants sont très motivés et poursuivrons l’opération jusqu’à son terme », explique Malik Sebihi, Président du CBSP.

Une fédération d’associations européennes pour une opération d’envergure internationale

A l’origine du convoi, le Comité International pour la Levée du Siège de Gaza, les Partenaires pour la Paix et le Développement des Palestiniens et le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens. Le financement de l’opération, qui s’élève à deux millions de dollars, soit plus d’un million quatre cent mille euros, a été pris en charge par un certain nombre de sponsors dont le CBSP qui aura fourni 20 minibus sur les 100 véhicules affrétés.

Contribuer à la reconstruction de la société civile, apporter une aide matérielle aux jeunes pour leur permettre d’avoir accès à l’éducation, fournir des médicaments aux personnes les plus fragilisées sont quelques-uns des objectifs poursuivis par cette opération humanitaire.

Source : CBSP

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Blocus

Même date

23 octobre 2009