Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1588 fois

Jénine -

Photo d'une colonie

Par

Cette photo a été prise peu aprés le lever du soleil, le matin du désengagement.
La colonie illégale de Qadim est située à 500 mètres du petit hameau de Kherbet Rannam, abritant 6 familles soit 35 personnes.
Les habitants du village sont des descendants d'un homme qui a fui Haïfa en 1948.
Il y a perdu les environ 2.000 dunums de terre qu'il y possédait et a acheté 210 dunums à Kherbet Rannam.

Photo d'une colonie


La colonie de Qadim, l'une des colonies de la région de Jénine qui est démantelée dans le but de concentrer le contrêle israélien dans les régions de Jérusalem et de Salfit

L'ISM a été appelé ici parce que la nuit du 13 août une centaine de colons ont essayé d'entrer dans le village, mais ils ont été arrêtés par l'armée.
Néanmoins, les enfants ne pouvaient pas dormir parce qu'ils étaient effrayés.

Nous sommes arrivés le jour suivant et avons été accueillis par les villageois.
Tout était silencieux excepté en fin d'après-midi quand nous avons entendu les tirs occasionnels des militaires.
Personne n'a été blessé.


Le 15 Août, alors que nous allions à la maison, nous nous sommes arrêtés d'abord au Département des Travaux Publics de l'Autorité Palestinienne à Jénine.
Nous avons vu des impacts de balles dans le mur au-dessus du bureau principal.
On nous a dit que les soldats israéliens patrouillaient en permanence dans Jénine et que des tirs étaient entendus à toute heure.
L'homme nous a également dit qu'il avait dû se jeter au sol afin d'esquiver les balles.


Sur le chemin du retour vers Bil'in, notre taxi a été arrêté à Ball'a, à l'extérieur de Jénine.
Nous avons reçu l'ordre d'en sortir devant deux véhicules blindés (des tanks sans armes).


Tous les hommes ont alors reçu l'ordre de soulever leurs chemises pour contrêler si nous ne portions pas de bombes.

Ils ont regardé nos passeports et nous ont intensément interrogés.

Une femme à cêté de moi a dit accidentellement le mot Palestine et le soldat répondu : "C'est Israël, f##k Palestine."

Vous pouvez donc contaster que c'est un militaire totalement engagé dans les droits de l'Homme et le "Désengagement."

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jénine

Même sujet

Plan de Désengagement

Même auteur

Devon

Même date

17 août 2005