Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3206 fois

Beit Ommar -

Plusieurs Palestiniens atteints par des tirs à la tête dans des affrontements avec les troupes israéliennes

Par

Vendredi 10 mai, Ibrahim Awad, âgé de 21 ans, a été blessé à la tête par un tir des forces d'occupation lors des heurts qui ont éclaté après la fin des prières du vendredi à Beit Ummar, a rapporté Yousef Abu Maria, un porte-parole du Comité Populaire. Abu Maria a ajouté que les Palestiniens manifestaient en protestation contre les exactions incessantes des colons à Hébron.

Plusieurs Palestiniens atteints par des tirs à la tête dans des affrontements avec les troupes israéliennes

A At-Tuwani, la famille palestinienne Amor découvre le massacre de ses oliviers plantés il y a une trentaine d'année (photo Operation Dove)
Dans le même temps, dans un autre quartier de Beit Ummar, d’autres affrontements ont fait une vingtaine de blessés par balles caoutchouc-acier, selon des sources médicales. Mohammed Awad, un porte-parole du Comité Populaire, a précisé que 3 personnes ont dû être transportées à l’hôpital, tandis que les 17 autres ont reçu des soins sur place. Sur les 3 personnes hospitalisées, 2 ont été touchées à la tête et la troisième a reçu quatre tirs dans le même bras. Une femme âgée de 70 ans a été intoxiquée par des gaz lacrymogènes après qu’une grenade ait fini sa course à l’intérieur de son domicile, a ajouté le porte parole.

Photo
La douleur devant le saccage (photo Operation Dove)


Plus tôt dans la journée de vendredi, des colons avaient déraciné des dizaines d’oliviers et gribouillé des graffitis près du village d’At-Tuwani, au sud d’Hébron. Des témoins ont indiqué à l’AFP que ce sont approximativement 80 oliviers qui ont été massacrés dans le village. La porte-parole de la police, Luba Samri, a convenu que « la police a reçu un rapport sur des dégâts occasionnés à 62 oliviers dont sont propriétaires des Palestiniens, » aux environs. Elle a aussi noté que « des slogans tels que "price tag" et "mutual guarantee" ("prix à payer" et "garantie réciproque") ont été trouvés inscrits à proximité.

Photo
Message des colons sionites venus de partout pour voler leur terre aux Palestiniens : "Prix à payer pour ceux qui volent" ! (photo Operation Dove)


"Price tag" est un euphémisme faisant référence aux crimes de haine commis initialement par des extrémistes israéliens contre des Palestiniens. Les attaques des colons ont commencé en réponse aux mesures du gouvernement israélien prises pour démanteler des avant-postes de colonies illégalement mis en place par des colons ou en guise de mesures de rétorsion contre les Palestiniens suite à des attaques commises sur des colons ; mais ces derniers 18 mois, elles ont également visé des institutions chrétiennes et même des militaires israéliens. Les responsables de ces délits sont rarement attrapés.

Toujours ce vendredi, 14 personnes ont été blessées par des tirs de balles caoutchouc-acier, et des dizaines d’autres ont souffert de l’inhalation de gaz lacrymogènes, lors d’affrontements à Silwad, au nord-est de Ramallah, ont indiqué des sources médicales.

Photo
A Beit Ommar (photo Yousef Abu Maria)


Asif Hami, âgé de 17 ans, souffrait de graves hémorragies après avoir été touché à deux reprises à la tête.

Les heurts ont éclaté après que les forces israéliennes aient bloqué l’entrée principale du village et empêché les habitants d’accéder à leurs terres. La zone fait face à une menace de confiscation due à la proche colonie d’Ofer. Les forces israéliennes ont tiré des gaz lacrymogènes en direction des manifestants et des voitures circulant à proximité.

Sources : ISM-Palestine, Ma'an News.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Beit Ommar

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

ISM-France & Agences

Même date

12 mai 2013