Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4505 fois

Gaza -

Premier jour du procès Vittorio Arrigoni

Par

08.09.2011 - Le procès des quatre survivants accusés de l'enlèvement et du meurtre, le 18 avril dernier, du journaliste italien et activiste d'ISM Vittorio Arrigoni a commencé aujourd'hui devant un tribunal militaire à Gaza. L'audience, qui a débuté à 10h30, était ouverte au public. Deux membres d'ISM, ainsi que de nombreux amis palestiniens et internationaux, y ont assisté. Elle s'est tenue dans une salle claire et spacieuse du bâtiment du tribunal militaire à Gaza.

Premier jour du procès Vittorio Arrigoni

Les quatre accusés, Abu Ghoul, 25 ans, Khader Jram, 26 ans, Mohammed Salfi, 23 ans et Hasanah Tarek, 25 ans, ont semblé être en bonne santé, souriant occasionnellement ou faisant des signes à leurs familles dans la salle d'audience.

La procédure a commencé par une requête des avocats du Centre palestinien des droits de l'homme (PCHR), qui représentent la famille de Vittorio à Bulciago (Italie), d'être autorisés à participer au procès.

Le juge militaire Abu Omar Atallah a répondu que bien que la loi militaire palestinienne n'autorise pas la participation de tierces parties dans les procès criminels, les audiences et les dossiers juridiques seraient mis à disposition du PCHR ainsi qu'au public.

Après que les avocats du PCHR aient déplacé leurs chaises de la partie avant de la salle d'audience à la partie réservée au public, les procureurs ont voulu exposer, comme preuves, les contenus vidéos d'un CD, ainsi qu'un rapport médico-légal sur la scène du crime.

Le conseil de la défense a répondu que l'accusation ne leur avait pas encore remis ces matériels, et qu'ils auraient besoin de temps pour les examiner avant de décider de leur stratégie.

L'accusation a également demandé que le témoignage de leurs témoins soit reporté pour leur donner davantage de temps pour se préparer. Le conseil de la défense a refusé, notant qu'il était prévu que les témoignages commencent aujourd'hui.

Prenant en compte ces positions, le juge Atallah a décidé de donner du temps à l'accusation pour la préparation des témoins, et à la défense pour l'examen des preuves.

La prochaine audience aura lieu le jeudi 22 septembre.

L'audience s'est terminée à 11h30.

Photo

Photo


Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

ISM Gaza

Même date

8 septembre 2011