Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3546 fois

Bethléem -

Premier vendredi du Ramadan : Les 5 minutes qui sont devenues 5 secondes

Par

> mazin@qumsiyeh.org

Pour le premier vendredi du Ramadan, des milliers de Palestiniens ont tenté d'atteindre Haram Al-Sharif à Jérusalem afin de prier dans la mosquée Al-Aqsa. Mais seuls certains hommes de plus de 50 ans et des femmes de plus de 45 ans ont été autorisés à franchir les points de contrôle dans le mur de l'Apartheid. Certains de ceux qui sont restés ont participé à des manifestations.

Pas de greffon vidéo disponible...

La manifestation d’Al-Walaja a été particulièrement exaltante et s’est confrontée aux forces du système d'apartheid. Le mur d'Apartheid qui est construit ici entoure Al-Walaja de tous les côtés.

Nous avons marché de la mosquée à l'entrée du village et le long de la route principale. Ici, le côté du Mur qui donne sur le village d'Al-Walaja est construit en béton alors le côté qui donne sur la colonie illégale d’Har Gilo est décoré avec de la pierre de Jérusalem.

Alors que nous nous arrêtions, comme prévu, à l'entrée du village, plusieurs véhicules militaires et véhicules de police ainsi que des dizaines de guerriers de l’Apartheid lourdement armés s’apprêtaient à nous attaquer. Ali a chanté en arabe, j’ai parlé en anglais, puis Ali a parlé en hébreu

Nous nous sommes adressés aux manifestants et aux soldats en leur disant qu’il s’agissait d’une manifestation pacifique contre la confiscation des terres. Nous avons expliqué que ce village a perdu 80% de ses terres en 1948 et qu’il est maintenant sur le point de perdre le reste.

Les soldats sont venus et nous ont donné cinq minutes pour nous disperser, mais ils ont commencé à nous attaquer dans les cinq secondes avec des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes.

Ils ont arrêté Ali Al-Aaraj et puis ils ont couru dans la maison voisine où ils ont arrêté son cousin (Ma’moun qui ne participait pas à la manifestation). Certains colons racistes ont sorti un drapeau israélien et l’on agité tout en applaudissant les troupes qui nous attaquaient.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Non Violence

Même auteur

Mazin Qumsiyeh

Même date

14 août 2010