Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3643 fois

Ramallah -

Première manifestation anti-Mur à Beit Sira

Par

Il y a trois semaines, il n'y avait qu'une seule manifestation Anti-Mur, la semaine dernière il y en avait deux et cette semaine, il y en a eu trois. Cette semaine, en plus des rassemblements à Bil'in et à Abud, il y avait également un rassemblement à Beit Sira.
C'était un groupe profondément vibrant qui a traversé le village.
Plusieurs gosses couraient à l'avant du cortège et se tenaient à la tête du groupe principal qui avançaient lentement en scandant des slogans et en chantant.

Première manifestation anti-Mur à Beit Sira


Carte de la région de Beit Sira et des colonies de Modi'in - agrandir la carte

Il n'a pas fallu longtemps avant que nous tombions sur une colonie.
À la différence des colonies à Bil'in qui ont confisqué principalement des terres agricoles, ici la colonie n'est qu'à 15 minutes à pied du village, soit littéralement à un jet de pierres.

Une clêture de barbelés séparait le village de la colonie mais le projet du Mur est encore en plein boom. Pour l'instant, plusieurs des arbres des villageois avaient été abattus là où le mur va être construit. Nous avons pris une route et nous avons avancé.

Le terrain à Beit Sira a aidé les choses parce que le groupe est resté ensemble sur la route plate goudronnée, nous n'avons donc pas été dispersés sur le flanc de la colline. Une seule jeep est venue à proximité du rassemblement. Un des soldats se tenait sur le toit et agitait son arme.

La première chose qu'ils ont faite, ce fut de charger leurs armes avec les balles en caoutchouc. Ils essayaient clairement de provoquer.

Ils n'étaient toujours pas beaucoup et le rassemblement aurait pû facilement dépasser les soldats d'une façon non violente pacifique. Mais nous avons hésité.

Alors trois autres jeeps sont apparues à l'arrière de la manifestation. Ils voulaient également traverser avec leurs jeeps le rassemblement.
Plusieurs des jeunes ont voulu bloquer les jeeps pour les empêcher de passer, mais les aînés du village leur ont donné l'ordre de laisser passer les jeeps et les jeunes ont coopéré.
Maintenant l'armée avait quatre jeeps à l'avant de la manifestation et encore plus de soldats.

Ils essayaient de provoquer les manifestants dont un soldat sur la gauche qui ne réfléchissait pas quand il tenait son arme ou le fait qu'il avait une boîte métallique de gaz lacrymogène dans son arme.
Cette menace de boîte métallique de gaz lacrymogène semblait en particulier idiote étant donné qu'il ne pouvait pas l'utiliser tout pendant que nous serions aussi proche.

Bien qu'il y ait eu quatre jeeps, une jeep est difficilement un moyen pour gérer une foule et ils n'étaient que 24 soldats contre 200 manifestants

Les jeunes (la majorité des manifestants) voulaient avancer mais 'le Comité Populaire' du village ont donné l'ordre de rentrer. Il était très clair que les gens étaient frustrés et qu'ils voulaient poursuivre la marche indépendamment de la présence des soldats.

Bien que le Comité Populaire pouvaient empêcher les gens d'avancer, ils ne pouvaient pas convaincre les gens de rentrer.

Nous sommes donc restés devant les soldats et la foule à diminué lentement. Les jeunes avaient un sentiment de défaite et étaient frustrés ce qui a entrainé le jet de pierres habituel et les tir des gaz lacrymogène.

C'était la première manifestation à Beit Sira et si tout va bien les manifestations continueront et nous nous sentirons plus forts à l'avenir.


En savoir plus sur Beit Sira : Montreuil : un vrai faux julemage

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Résistances

Même auteur

ISM

Même date

18 février 2006