Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2953 fois

Cisjordanie occupée -

Raid par vengeance ? La police israélienne met à sac le domicile de la famille de Tariq Abu Khdeir et arrête plusieurs de ses membres

Par

18.07.2014 - A peine quelques heures après le départ de l'adolescent de 15 ans, Tariq Abu Khdeir, vers l'aéroport international Ben Gourion où il devait prendre un vol pour rentrer chez lui, à Tampa en Floride, la police israélienne a investi et saccagé le domicile de sa famille, dans le quartier de Shufat, à Jérusalem Est occupée. La police a arrêté son oncle et ses cousins sans avoir de charge contre eux. Ce raid israélien semble motivé par une volonté de vengeance sur la famille Abu Khdeir, pour son rôle dans la diffusion de la vidéo de CCTV où l'on voit le passage à tabac brutal du jeune Tariq par les forces de police, ainsi que pour leur campagne publique visant à assurer son retour aux Etats-Unis.

Raid par vengeance ? La police israélienne met à sac le domicile de la famille de Tariq Abu Khdeir et arrête plusieurs de ses membres

L'état de la maison après le passage des policiers du régime sioniste (photo Hassan Shibly)
Tariq Abu Khdeir avait été emprisonné sans charge après avoir été quasiment battu à mort, sur fond d'affrontements se déroulant à Shufat et dénonçant l'assassinat de son cousin, Muhammad Abu Khdeir, par des Israéliens nationalistes cherchant vengeance. La vidéo a été diffusée dans les médias internationaux, dans le monde entier.

En implorant une délégation du Congrès de Floride particulièrement obstinée afin qu'elle agisse en faveur de la libération et du retour chez lui d'Abu Khdeir, sa famille a focalisé une attention encore plus grande des médias, plaçant le gouvernement israélien sur la défensive. Sous la pression du Département d'Etat américain, la police israélienne a finalement relâché l'adolescent brutalisé le mercredi 16 juillet.

Selon Hassan Shibly, directeur de CAIR-Floride et conseiller juridique de la famille Abu Khdeir, Tariq Abu Khdeir est parti à l'aéroport avec ses parents dés le lendemain matin, à 6h, le jeudi 17 juillet. A Shufat, la journée du jeudi s'est déroulée sans incidents. Mais à 1h du matin le vendredi 18, un escadron de la police israélienne a soudain envahi la maison de la famille Abu Khdeir à Shufat, et saccagé les lieux, vidant les armoires de leurs contenus et brisant les meubles sans la moindre retenue.

La police a quitté la maison en emmenant l'oncle de Tariq Abu Khdeir, Iesa, âgé de 59 ans, les mains liés, ainsi que ses cousins Musaa et Anen. La mère de Musaa Abu Khdeir a déclaré à Shibly qu'un juge lui a dit que Iesa et Musaa seraient libérés, mais restent placés en détention préventive. D'après Shibly, la famille est « terrifiée ».

Alors que l'armée bombarde Gaza depuis les airs et envahit ses terres, portant le bilan des décès à près de 300, le raid de la police, de retour à Shufat, donne à penser que l'appétit de vengeance d'Israël est devenu insatiable.

Photo
(Photo Hassan Shibly)


Source : Mondoweiss

Traduction : CR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie occupée

Même sujet

Sionisme

Même auteur

Max Blumenthal

Même date

20 juillet 2014