Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2111 fois

Bilin -

Raid sur Bil’in cette nuit, plusieurs blessés

Par

Peu après 1h30, les forces israéliennes ont à nouveau envahi Bil’in. Ils ont donné l’assaut à la maison d’Abdullah Mahmoud Aburahma pour l’arrêter, mais il n’était pas chez lui.

Pas de greffon vidéo disponible...

Raid sur Bil’in cette nuit, plusieurs blessés


Mohammed Khatib, à sa sortie d'hôpital ce matin (photo Hamde Aburahma)

Des activistes palestiniens et internationaux sont intervenus en sautant par-dessus la murette du jardin car les soldats avaient fermé la grille à clef. Certains militants ont été menacés d’arrestation s’ils ne reculaient pas. Les soldats avaient bouclé la maison après y être entrés en enfonçant deux portes.

Ils ont mis à sac plusieurs pièces de la maison et tabassé Mohammed Khatib, qui était venu à l’aide de la famille d’Abdullah. Il a été emmené à l’hôpital de Ramallah pour traitement et est rentré plus tard au village.

L’armée est arrivée sur cinq jeeps. Devant la maison, un militant palestinien, Emad Burnat, qui était en train de filmer, a été jeté au sol. Un soldat a cassé sa caméra.

Hamde Aburahma et un autre journaliste palestinien ont été menacés d’arrestation s’ils continuaient de filmer.

Les soldats ont frappé Ashraf Aburahma, un autre militant, avec son fusil, le blessant à la main droite.

Ils ont également donné l’assaut à la maison du frère d’Abdullah, Khaled Aburahma, ce qui a traumatisé ses enfants, brutalement tirés du sommeil. Les forces d’invasion ont dit que tant qu’elles ne trouveraient pas Abdullah, le quartier entier leur appartenait.

Ils ont fouillé chaque pièce et saccagé une pièce au rez-de-chaussée. Là, ils ont volé les drapeaux palestiniens et les pancartes utilisés lors des manifestations, puis ont quitté la maison.

Les forces ont quitté le village vers 3h du matin.

Abdullah Aburahma demande aux organisations mondiales pour les droits de l’homme d’aider à mettre fin aux raids nocturnes à Bil’in, et de soutenir les manifestations contre l’occupation.




Pas de greffon vidéo disponible...

Source : Bilin-ffj

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Incursions

Même auteur

Friends of Freedom and Justice

Même date

16 septembre 2009