Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2724 fois

Bethléem -

Reconstruction de maison à Al Walaja, au sud de Bethléem

Par

Depuis le lundi 9 juillet dernier, les volontaires de l'ISM se sont joints aux travailleurs palestiniens et aux volontaires de l'EAPPI (Ecumenical Accompaniment Programme in Palestine and Israel) et du Holy Land Trust, en coordination avec l'ICAHD (Comité israélien Contre les Démolitions de Maisons) pour reconstruire une maison dans le village d'Al Walaja qui avait été démolie par les Forces de l'Occupation Israélienne.

Reconstruction de maison à Al Walaja, au sud de Bethléem


Photo ISM : Travaux de finition dans la nouvelle maison de Monder et Seham Salem à Al Walaja

Le village d'Al-Walaja est situé maintenant à 8 kilomètres à l'ouest de Bethléem où Israël a prévu de démolir 65 maisons et une mosquée, cependant la localisation du village a changé au cours des années selon le bon vouloir d'Israël.

Quand l'Etat israélien a été créé en 1948, le village a été déplacé des collines de Jérusalem (où il était situé depuis plus de cent ans) vers un site voisin, réduisant sa taille de 90%.

En 1967, la moitié des villageois se sont enfuis, l'autre moitié est restée.

Mais le harcèlement de l'Etat a continué ; dans les années 70, Israël a limité les permis de construire pour des villageois d'Al Walaja.

En 1981, Israël a publié des ordres pour annexer le village à la municipalité de Jérusalem et le transformer en terrain public israélien, mais sans fournir de services publics ou accorder ses droits aux habitants semblables à ceux qui sont accordés aux habitants de Jérusalem ; les villageois ont reçu des cartes d'identité oranges au lieu des bleues habituelles afin de les pousser à partir.

Cela a maintenant des conséquences.

Les villageois doivent avoir plus de 40 ans pour obtenir un permis de travail comme travailleur en Israël, le taux de chômage est élevé et beaucoup de gens partent vers les Emirats Arabes Unis pour trouver du travail. Ceux qui restent sont confrontés à un paysage de plus en plus entouré par des colonies, dont Har Gilo est le plus proche.

Le gouvernement israélien a prévu de construire le mur d'Apartheid tout autour d'Al Walaja, afin qu'il soit totalement entouré, avec une seule entrée.

Un village de 2000 personnes entouré par un mur et des colonies illégales, avec peu de chance d'y trouver un travail et maisons programmées pour la démolition. Ce n'est pas une belle image.

Quand les volontaires de l'ISM se sont joints à la reconstruction de la maison de Monder et Seham Salem, ce qui nous a frappés, ce fût leur détermination devant toute cette répression, mais ce qui nous a également frappés, ce fûtt leur histoire.

Leur maison, la maison qu'ils ont construite avec leur propre argent, a été démolie pour la première fois en janvier 2006, mais on leur a dit qu'ils n'avaient pas de permis de construire. Lors qu'ensuite leur maison a été démolie sans avertissement, ils ont été forcés de vivre sous une tente en plein hiver pendant deux mois.

Après cela, les villageois locaux ont fait une collecte d'argent u'ils leur ont donné pour reconstruire leur maison. Ils ont tenté d'obtenir un permis de construire puis ils ont reconstruit la maison.

En décembre 2006, elle a été encore démolie parce que, selon les Israéliens, le tracé du Mur d'Apartheid devait passer sur leur propriété. Encore une fois, ils n'ont reçu aucun avertissement.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Démolitions de maisons

Même auteur

ISM

Même date

18 juillet 2007