Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2967 fois

Nabi Saleh -

Répression violente de la manifestation à Nabi Saleh ; une activiste blessée par 3 balles

Par

12.04.2013 - Une centaine de Palestiniens, rejoints par une poignée d'activistes internationaux et israéliens, ont participé à la manifestation de ce vendredi 12 avril à Nabi Saleh. Après les prières de midi, les manifestants sont partis à pied du centre du village, déviant du trajet habituel et traversant la route principale pour grimper la colline et tenter d'atteindre la source volée par les colons de Halamish il y a plus de trois ans.

Répression violente de la manifestation à Nabi Saleh ; une activiste blessée par 3 balles

Départ de la manifestation a Nabi Saleh le 12 avril 2013
Alors que les manifestants parvenaient au sommet de la colline, plusieurs officiers de la Police israélienne des Frontières qui les attendaient ont commencé immédiatement à tirer des grenades lacrymogènes et des balles caoutchouc-acier sur eux. Une des manifestants a été touchée par une balle à la jambe droite. Les forces israéliennes ont continué à tirer des grenades lacrymogènes sur les gens qui quittaient le sommet de la colline pour redescendre sur la route principale.

Alors que les manifestants marchaient en chantant et en tapant dans leurs mains vers un groupe de militaires israéliens et de jeeps qui bloquaient la route, ils sont tombés dans une ambuscade. Des officiers de la police de frontières qui avaient envahi le village ont tiré de multiples salves de balles caoutchouc-acier directement sur les manifestants non armés depuis une position au sommet de la colline, pendant que les manifestants faisaient retraite.

La même activiste internationale qui avait été blessé auparavant a à nouveau pris deux balles, une dans les côtes dans le dos et l'autre dans l'estomac. [Selon les propres règlementations des forces israéliennes, les balles ne doivent être tirées que dans les jambes.]

Bien que les officiers aient vu clairement qu'une personne était blessée, ils ont continué à tirer le long de la route. Notre camarade a été immédiatement prise en charge par le personnel du Croissant Rouge et emmenée à l'hôpital à Ramallah en ambulance. Son état de santé est bon, elle se remet de ses blessures.

Photo
D'autres photos ici.

Les forces d'occupation ont continué à tirer des grenades lacrymogènes et des balles sur les manifestants jusqu'à trois heures de l'après-midi, à la fin de la manifestation.

Le village de Nabi Saleh manifeste contre le vol de sa source et contre l'occupation tous les vendredis depuis décembre 2009. Les forces d'occupation tentent de réprimer les protestations hebdomadaires violemment, par des tirs de grenades lacrymogènes, des jets de liquide chimique puant, des tirs à balles caoutchouc-acier et même à balles réelles contre les protestataires. Deux personnes ont été tuées : Mustafa et Rushdi Tamimi, et beaucoup d'autres grièvement blessées. Bassem Tamimi a passé 16 mois dans les geôles israéliennes, simplement parce qu'il est un militant actif. Après plus de trois ans et malgré la répression, Nabi Saleh continue de résister à l'occupation militaire israélienne et ses brutalités.


Encore un vendredi de résistance et de mobilisation à
Photo
Al-Ma'asara


Photo
Kufr Qaddum


Photo
Silwad, à l'est de Ramallah


Photo
Bil'in


Photo
Nil'in





Source : Palsolidarity

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Nabi Saleh

Même sujet

Résistances

Même auteur

ISM

Même date

13 avril 2013