Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2455 fois

Bethléem -

Résistance créative à al-Ma’sara

Par

Vendredi dernier, la marche non violente hebdomadaire contre le mur et les colonies, dans la village d’al-Ma’sara, a été illuminée par la présence de mariés, pour fêter un couple du village qui se mariait ce jour-là. Des centaines de gens ont rejoint la marche, qui a été stoppée à l’entrée du village par l’armée israélienne qui avait installé un barrage routier.

Résistance créative à al-Ma’sara


Rassemblés en face des fils de fer barbelés qui les séparaient des rangées de soldats et de jeeps militaires, les manifestants ont crié des slogans et fait quelques brefs discours en arabe, en hébreu et en anglais, qui ont été accueillis par des hourras de la foule et des applaudissements nourris.

Beaucoup d’internationaux et d’israéliens se trouvaient parmi les manifestants, ainsi qu’un groupe important d’étudiants du camp de Dheisheh, à Bethléem. L’atmosphère de la manifestation était chaleureuse et positive tandis que les gens chantaient et tapaient dans leurs mains, célébrant le mariage en même temps que protestant contre l’occupation israélienne qui vole les terres du village pour le mur et les blocs de colonie israéliens.

Les mariés, qui semblaient avoir quitté pendant un moment la manifestation, ont surgi un peu plus tard derrière la ligne de soldats, car ils étaient sortis du village par une autre route. Alors qu’ils approchaient du barrage routier, les couples ont été acclamés par tous les protestataires. Le déplacement des couples a brisé la routine de la manifestation hebdomadaire et a semblé avoir pris les soldats israéliens par surprise.

Tandis que les couples essayaient de passer les barbelés pour rejoindre la foule des manifestants, les soldats se sont précipités sur la foule, tabassant ceux qui essayaient de passer, et frappant les manifestants à terre. L’armée israélienne a arrêté trois militants israéliens, les trainant jusqu’aux jeeps avant de reformer leur ligne.

Après que les couples aient rejoint la foule enthousiaste et que les gens aient commencé à danser et à chanter autour des mariés, les soldats ont décidé de déclarer le secteur « zone militaire fermée », donnant aux manifestants dix minutes pour évacuer les lieux et menaçant d’arrestation quiconque resterait. Ce qui n’a pas réussi à intimider les manifestants, qui ont refusé la contrainte. Les gens ont continué à chanter et à danser près des barbelés longtemps après que les 10 minutes aient expiré, avec les soldats se tenant là sans rien faire, contemplant cette démonstration légèrement bizarre de culture palestinienne.

A la fin de la manifestation, les soldats israéliens ont demandé aux organisateurs palestiniens de s’approcher pour leur dire qu’ils ne seraient pas autorisés à faire de manifestation la semaine prochaine ; les soldats israéliens n’ont apparemment pas trouvé drôle l’action surprise des couples de mariés.

Les organisateurs ont reçu des menaces que s’ils continuaient à faire une manifestation, l’armée mettrait tout le village sous couvre-feu. Un acte clair de punition collective, car beaucoup de villageois ne se joignent pas à la manifestation hebdomadaire contre le mur.

Après que les Palestiniens aient quitté les lieux, un Ecossais qui était resté, et qui portait le kilt traditionnel, a causé une nouvelle surprise aux soldats en levant son kilt pour leur montrer son derrière. Dans la tradition écossaise, c’est considéré comme une insulte grave. Dans l’histoire écossaise, les hommes avaient l’habitude de lever leurs kilts devant l’occupant britannique.

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Résistances

Même auteur

Katherine Orwell

Même date

6 août 2009