Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4064 fois

Gaza -

Résumé des dernières heures à Gaza

Par

12.11.2012 - Après les bombardements massifs de l'armée d'occupation vendredi 10, qui ont fait 6 martyrs (1) et au moins 50 blessés (dont certains dans un état désespéré) parmi la population palestinienne à Gaza, l'Etat sioniste a poursuivi, dimanche 11, ses attaques par des bombardements aériens sur plusieurs secteurs, qui ont fait 2 martyrs dans les rangs du Jihad Islamique et des dégâts considérables. Après une nuit de dimanche à lundi relativement calme, l'aviation sioniste a lancé depuis ce matin de nouveaux raids qui n'ont pas fait de victimes mais qui semblent destinés à jeter l'effroi dans la population : plusieurs missiles sont tombés sur un terrain vague, près du site d'entraînement de la résistance Abu Jarad, au sud de Gaza ville, et sur un ancien bâtiment des services du renseignement, au nord de Gaza ville.

Résumé des dernières heures à Gaza

Gaza-ville, 11.11.2012 (Reuters/Ibraheem Abu Mustafa)
L'énorme explosion a soufflé les fenêtres des maisons proches du bombardement. Au sud de la Bande de Gaza, l'occupation israélienne a bombardé un terrain vague dans le secteur Al-Nasser, sans faire de victimes. Les F16 israéliens continuent de survoler la Bande de Gaza à basse et moyenne altitudes, en tirant des bombes assourdissantes, mais la population palestinienne de Gaza est forte et elle n'est pas près de plier.

La résistance palestinienne maintient une forte activité en réponse aux bombardements et a tiré plusieurs roquettes sur des colonies et des bases militaires de l'occupation israélienne qui ont fait quelques blessés.

Photo
Rafah, 11.11.2012 (Reuters/Ahmed Zakot)

Photo
Un Palestinien essaie d'éteindre un incendie provoqué par un obus de char de l'occupation au nord de la Bande de Gaza, 11.11.2012 (Reuters/Ibraheem Abu Mustafa)


Le gouvernement égyptien fait pression sur le Hamas, le Jihad islamique et l'agresseur israélien pour obtenir une trêve, mais le Hamas a déclaré qu'une trêve n'interviendrait qu'avec la cessation de l'agression sioniste.

Du côté de l'Etat sioniste, le quotidien Ha'aretz a rapporté hier 11 novembre (2) que le bureau du Premier ministre Netanyahu "préparait l'opinion publique internationale à une offensive militaire à grande échelle" contre la Bande de Gaza.

En Palestine 48, les Palestiniens n'ont pas attendu qu'elle ait lieu et ont organisé dimanche 11 à Haifa des manifestations de protestation contre les lâches attaques sionistes contre leurs frères de Gaza.

Photo
Haifa, 11.11.12 (d'autres photos ici)


Une manifestation anti-Israël a également eu lieu aujourd'hui Place Talaat Harb, au centre du Caire, où les manifestants brandissaient des pancartes citant l'ancien président égyptien Gamal Abdel-Nasser : "Notre lutte contre les sionistes est un conflit d'existence, pas de frontières" (source Ahram Online) (photo ci-dessous)

Photo
(Photo: Mai Shaheen)



(1) Mohammed Saeed Shkoukani (28 ans), Ahmed Kamel Dardasawi (18 ans), Mohamed Osama Harara (17 ans), Ahmed Mustafa Harara (16 ans), Matar Abu Al Ata (20 ans), Mohammed Obeid (20 ans).

(2) "PMO: Netanyahu wants to prepare international public opinion for Gaza operation", Ha'aretz, 11.12.2012


Sources : Al-Qassam, IMEMC, Ma'an News

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Invasions

Même auteur

ISM-France

Même date

12 novembre 2012