Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 874 fois

Grande Bretagne -

Seconde journée d'action contre CARMEL-AGREXCO l'entreprise israélienne importatrice de fleurs pour la Saint Valentin

Par

Des membres de Solidarité Palestine de Londres et de Brighton bloquent la base britannique de l'entreprise israélienne d'exportation de produits agricoles, Agrexco, située à Swallowfield Way, Hayes, Middlesex
Il s'agit de la seconde journée d'action contre Agrexco pour l'un de ses week-ends les plus occupés de l'année.
Agrexco traite de grandes quantités de fleurs israéliennes pour la St Valentin.

Seconde journée d'action contre CARMEL-AGREXCO l'entreprise israélienne importatrice de fleurs pour la Saint Valentin


Photo ISM : Les manifestants bloquent l'entrée d'AGREXO

Samedi plus d'une centaine de manifestants se sont installés devant les portes du dépôt et les livraisons ont dû être reportées.

Agrexco est le plus gros exportateur israélien de produits agricoles vers l'Union Européenne, et il appartient à 50% à l'Etat israélien. Il importe des produits provenant des colonies israéliens illégales en Cisjordanie .

Ce matin, les activistes se sont attachés aux deux portes du dépôt de Hayes. Ils ont affronté la violence des gardes de sécurité de l'entreprise privée, First Class Protection. Le blocus arrête actuellement tout le trafic des véhicules entrant et sortant du bâtiment.

Avant de participer à cette action, plusieurs des manifestants ont vu de leurs propres yeux la souffrance des communautés palestiniennes vivant sous l'occupation brutale des Israéliens.
Ils n'acceptent pas la complicité du Royaume-Uni dans l'occupation illégale de la Palestine et considèrent la présence de cette entreprise comme une violation des droits de l'homme.



CONTEXTE

Carmel-Agrexco appartient pour 50% à l'Etat d'Israël, et elle importe des produits provenant des colonies israéliens illégales en Cisjordanie . Les forces israéliennes ont, pour leur part, bloqué les exportations palestiniennes pour des raisons de "sécurité".

Les colonies, financées par l'Etat israélien, se sont appropriées la terre et les ressources en eau des fermiers palestiniens avec l'aide de l'armée dans une politique délibérée de colonisation.

Lors d'une audience de tribunal en septembre, le juge a décidé qu'Agrexco (R-U) devait prouver que son commerce était légal.

Photos/Interviews, appelez au 0044 7845039980
Ou par mail : thewallmustfall@riseup.net


Si vous achetez des fleurs pour la ST Valentin, pensez à en vérifier la provenance ! (voir le rapport de Convergence des Causes)


En savoir plus :

Texte de la lettre envoyée à Carmel Agrexco par Solidarité Palestine - Grande Bretagne


Apartheid et Agrexco dans la Vallée du Jourdain



Rapport de War on Want : ”Profiter de l'occupation”

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Grande Bretagne

Même sujet

Boycott

Même auteur

ISM Londres

Même date

11 février 2007