Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1819 fois

Ramallah -

Sept blessés alors que Nilin continue sa lutte contre la construction du Mur d’Apartheid

Par

Le 1er août, des manifestants palestiniens, accompagnés par des militants israéliens et étrangers, ont marché jusqu'au chantier de construction du Mur d'Apartheid à Ni'lin.
Plus de 100 mètres de barbelés ont été finalement été arrachés du chantier de construction et placés devant des bulldozers afin de retarder les travaux sur le mur prévus le lendemain. Cette action est identique à celle où Ahmed Mousa, 10 ans, a été tué par les Forces d’Occupation Israélienne le 29 Juillet.

Sept blessés alors que Nilin continue sa lutte contre la construction du Mur d’Apartheid


Cinq Palestiniens et deux internationaux ont été blessés par des balles en acier recouvert de caoutchouc tirées par les Forces d’Occupation quand elles ont attaqué la manifestation et envahi le village.

Quand les soldats de l’occupation se sont retirés du village, les manifestants se sont à nouveau rassemblés et sont repartis sur le chantier de construction du Mur où ils ont terminé d’arracher les barbelés afin d'empêcher sa construction qui saisira plus de 2500 dunams des terres de Ni'lin.

Cette action fait suite à l'assassinat d'Ahmed Youssef Ussam Mousa, 10 ans, qui a été tué d’une balle dans la tête tirée à bout portant par la police des frontières israéliennes.

Yousef Ahmad Younis Amira, 17 ans, a ensuite été tué d'une balle de caoutchouc dans la tête lors d’une manifestation qui s’est déroulée après les funérailles d'Ahmed. Ce soir-là, il a été déclaré en état de mort cérébrale par les médecins de Ramallah. Il est toujours en hôpital de Ramallah, mais on s'attend à ce qu’il décède dans les prochains jours.

Aujourd'hui, un mémorial a été construit à l’endroit où Ahmed Mousa a été tué et au-dessus, flotte un drapeau palestinien.

Au cours des dernières semaines, des manifestations ont eu lieu presque tous les jours à Nilin pour protester contre le Mur d’annexion israélien déclaré illégal par la Cour internationale de La Haye en 2004

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

2 août 2008