Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4432 fois

Jérusalem -

Sheikh Jarrah : la famille Al-Kurd devant une échéance de 30 jours

Par

Samar et Meriem sont des militantes d'ISM. Leurs noms ont été changés.

ISM suit la situation de la famille Al-Kurd et maintient une présence dans le jardin de sa maison depuis 2009. La famille fait partie de cinq autres familles visées par les expulsions. La famille de Fawzia al-Kurd a été expulsée le 9 novembre 2008, les familles Ghawi et Hanoun le 3 août 2009 et la famille de Nabil al-Kurd d'une de ses maisons le 3 novembre 2009. Des colons s'y sont installés le 1er décembre 2009.

Sheikh Jarrah : la famille Al-Kurd devant une échéance de 30 jours

La maison de la famille al-Kurd, "décorée" de drapeaux israéliens par les colons sionistes
Le 4 décembre, Nabil al-Kurd et sa mère, accompagnés par des activistes internationaux et israéliens, sont allés à la Cour de la Magistrature, à Jérusalem, et ont pris place dans la salle. Après 40 minutes d'argumentation intense entre l'avocat de la famille et l'avocat qui représente le Comité juif, la famille al-Kurd s'est retrouvée avec deux options concernant sa maison.

Première option : la famille paie le loyer à partir de maintenant, en plus du montant des "années de location" et signe un papier où elle déclare que le gouvernement israélien, en tant que propriétaire de la terre, n'aura besoin d'aucune sorte d'autorisation s'il décide de l'utiliser. Si la famille refuse les conditions de cette première option, elle sera confrontée à la seconde option : être expulsée à tout moment.

Le juge lui a donné 30 jours à partir du jour de l'audience [le 3 janvier 2012] pour décider de l'option qu'elle choisissait. En choisissant la première option, la famille, qui vit dans cette maison de puis 1959 et en a été déclarée propriétaire par l'Unrwa, transfèrera sa propriété à la communauté sioniste. La seconde option signifie d'abandonner tout espoir de garder la maison.

L'Unrawa a reconnu la maison comme bien de la famille Al-Kurd et propriétaire de la terre sur laquelle elle est construite. Cependant, les organisations sionistes, avec le soutien du système juridique israélien, essaient de coloniser Sheikh Jarrah et ce qui reste de Jérusalem Est. Le gouvernement israélien poursuit son projet de judaïsation (et de dés-arabisation) en perpétrant officiellement un nettoyage ethnique : s'emparer du plus de terre possible avec le moins d'Arabes possible.

Des activistes venus du monde entier ont établi une présence nocturne à Sheikh Jarrah pour protéger la famille des attaques de colons, mais aussi pour exprimer leur soutien et leur solidarité à tous les Palestiniens vivant à Sheikh Jarrah.

Photo
Un colon sioniste occupant une maison palestinienne à Sheikh Jarrah


Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même date

13 décembre 2011