Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2370 fois

Cisjordanie -

Six blessés et six arrêtés pendant la manifestation de Nabbi Saleh

Par

Vendredi 22 janvier, six manifestants, dont 3 activistes israéliens, ont été blessés dans le village Nabbi Saleh, en Cisjordanie, après que l’armée ait envahi le village. Les soldats ont lancé une attaque gratuite au centre du village, avant même que la manifestation prévue ait commencé. Trois femmes et trois hommes du village ont été arrêtés.

Prenez le temps de voir la vidéo, nouveau témoignage du courage des Palestiniens devant une bande de voyous armés et casqués. ISM

Pas de greffon vidéo disponible...

Juste après 12h30, des soldats israéliens en grand nombre ont envahi le village de Nabbi Saleh, au nord de Ramallah, et ont commencé à tirer des grenades lacrymogènes et des balles caoutchouc-acier sur les gens qui se rassemblaient pour manifester contre le vol de leurs terres par la colonie juive voisine de Halamish. Un manifestant s’est évanoui et a été emmené à l’hôpital, après avoir été touché dans le dos par une balle caoutchouc-acier. Cinq autres, dont trois activistes israéliens, ont été plus légèrement blessés.

Pendant la manifestation, les soldats ont arrêté trois femmes et trois hommes. Un activiste israélien qui a été détenu avec eux a été libéré peu de temps après, en dépit du fait qu’ils aient tous été arrêtés au même moment et au même endroit, et dans des circonstances similaires.

Il y a environ six semaines, un groupe de colons d’Halamish s’est emparé d’une source situé sur une terre privée palestinienne située entre le village et la colonie. Depuis lors, et en dépit du fait que la propriété de la terre ne soit pas contestée, l’armée a commencé à empêcher les Palestiniens d’y accéder.

Il y a deux semaines, lorsque les villageois se sont rassemblés dans l’espoir de réussir à accéder à leurs terres en groupe, l’armée les en a brutalement empêchés en tirant sur eux des gaz lacrymogènes et des balles caoutchouc-acier. En réponse, les villageois - hommes, femmes et enfants – ont bloqué la route d’accès à la colonie pendant plus de deux heures.

Quelques jours après, un officier du Bureau de Coordination de District (District Coordination Office) a approché la municipalité du village, reconnaissant la propriété palestinienne de la terre et a promis qu’ils ne seraient plus empêchés d’y accéder. En dépit de cette promesse, l’armée a continué à attaquer violemment les habitants de Nabbi Saleh ces deux derniers vendredis lorsqu’ils ont essayé de se rendre sur leurs terres.

Des manifestations ont aussi eu lieu ce vendredi dans les villages d’al-Masara, au sud de Bethléem – où un manifestant a été arrêté et à laquelle le Ministre palestinien de l’Agriculture a participé, de Bil’in et de Ni’lin – villages dans lesquels au cours du dernier mois l’armée a lancé une campagne d’arrestation sans précédent contre les activistes anti-mur.

Source : Popular Struggle Co-ordination Committee

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Résistances

Même auteur

Popular Struggle Coordination Committee

Même date

24 janvier 2010