Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1854 fois

USA -

Suite à l’appel au boycott, Dubaï dit que Leviev n'a pas d’autorisation pour ses futures bijouteries

Par

Dans un revirement soudain, seulement 16 jours après que le milliardaire israélien Lev Leviev ait annoncé publiquement ses projets d’ouverture de deux nouvelles bijouteries à Dubaï cette année, un haut responsable du gouvernement de Dubaï a déclaré que Leviev n’avait pas de licence pour ouvrir un magasin dans l'émirat.

Suite à l’appel au boycott, Dubaï dit que Leviev n'a pas d’autorisation pour ses futures bijouteries

La déclaration parue aujourd’hui dans le GulfNews de Dubaï fait suite à une importante couverture médiatique de l’appel des militants palestiniens et New-Yorkais adressé le 18 avril à Dubai pour qu’il boycotte les entreprises Leviev en raison des constructions dans les colonies israéliennes de Cisjordanie par ses filiales.

Issa Ayoub, un porte-parole de Adalah-New York, un groupe de militants menant une campagne de boycott contre Leviev, a commenté : "Nous sommes heureux de constater qu’en refusant des licences commerciales à Leviev, Dubaï a rejoint le mouvement grandissant de boycott des entreprises Leviev en raison de leurs violations du droit international et de leurs violations des droits de l'homme en Palestine et en Angola.
Nous réitérons notre appel à la population de Dubaï pour arrête totalement la vente de bijoux Leviev, même dans les magasins locaux. Les entreprises israéliennes comme celles de Leviev doivent être tenues pour responsables en raison de leur rôle oppressif envers le peuple palestinien
. "

Dans son article paru le 30 avril dans le Gulf News (archive.gulfnews.com/nation/General/10209492.html) de Dubai et intitulé "Israël n'a pas de licence commerciale pour ouvrir une boutique à Dubaï», Abbas Al Luwati cite Ebrahim Ali, le vice-directeur général exécutif pour les affaires à Dubaï en disant : "Nous sommes au courant de ces rapports et nous n’avons pas accordé de licence commerciale à une entreprise de ce nom. Si une telle demande nous était déposée, nous la traiterons en conséquence."

Selon l'article, Ebrahim a déclaré que « les citoyens israéliens n'étaient pas autorisés à avoir des entreprises à Dubaï, en ajoutant que "des mesures de précaution sont prises pour garantir qu'ils ne le font pas. Il a ajouté que les entreprises israéliennes seraient empêchés de travailler à Dubai, par des partenaires non-israéliens.

L'article insiste sur la révélation faite par Adalah-New York concernant la construction dans les colonies israéliennes en terre palestinienne par les entreprises de Leviev, en violation du droit international.

Danya Cebus, une filiale de l'entreprise de Leviev Africa-Israël, a récemment construit des maisons dans la colonie de Mattityahu-Est sur les terres du village de Bil'in en Cisjordanie , ainsi qu’à Har Homa sur Jabal Abu Ghneim, et à Maale Adumim, deux colonies qui visent à isoler Jérusalem-Est de la Cisjordanie , et à garantir un contrôle israélien sur la ville.

En outre, l'entreprise Leader de Leviev travaille dans l’agrandissement de la colonie de Zufim installée sur les terres du village de Jayyous.

Leviev est également un important donateur de l'organisation de colons, la Land Redemption Fund, qui a utilisé la tromperie et la manière forte pour obtenir des terres afin d’agrandir les colonies.

Un communiqué de presse de l’agence publicitaire de Leviev, qui a été largement repris, annonçait le 14 avril dernier : «l'ouverture de deux nouveaux magasins Leviev à Dubaï en 2008."

Le communiqué de presse affirmait que : "Un magasin de Leviev sera un magasin vitrine situé dans la plus prestigieuse partie du Burj Dubaï Mall… Le magasin-vitrine de Leviev à Dubaï sera un magasin Leviev à part entière.

Le deuxième magasin était décrit comme étant "une mini-boutique Leviev dans le hall du nouvel hotel de luxe, l’Atlantis Hotel, sur la célèbre Palm Jumeirah Island" , équipée des «principaux attributs des magasins Leviev de Londres, New York et Moscou." La bijouterie de Leviev de bijoux a été vendue au Levant Jewelers dans l’hôtel Al-Qasr depuis Mars 2008.

Leviev a prétendu que le projet d'ouvertures de magasins était : "la prochaine étape de l'évolution de notre marque puisque Dubaï est un autre épicentre de ce à quoi nous assistons dans le monde d'aujourd'hui:"

Daniel Lang/Levitsky de l’organisation « Juifs contre l'Occupation-NY a expliqué : "Nous avons trouvé un soutien de New York à Dubaï pour l'appel au boycott des entreprises Leviev dès que les gens ont su que ses sociétés étaient en train de détruire les villages palestiniens et qu’elles extrayaient des dizaines de millions de dollars de diamants en Angola tout en y commettant de graves violations des droits de l'homme et en plongeant les communautés locales dans la pauvreté."

Leviev a affirmé sur l'un de ses sites Web qu'il soutenait l’organisation Oxfam, mais quand nous en avons parlé à Oxfam, ils ont immédiatement nié tout lien avec Leviev et l’ont rejeté en raison de ses violations du droit international.

Nous pensons que d'autres feront la même chose jusqu'à ce que les entreprises Leviev cessent leurs attaques contre les droits de l'homme en Palestine, en Angola et ailleurs. "

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

USA

Même sujet

Boycott

Même auteur

Adalah-NY

Même date

1 mai 2008