Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1235 fois

Israël -

Témoignage d’Hanna depuis une prison israélienne

Par

> ism-alerts@palsolidarity.org

Cette fois plus qu'avant, je commence à mieux comprendre la philosophie de la résistance non-violente.
C'est entièrement dû à l’inspiration des gens avec qui j'ai travaillé. C'est comprendre que nous devons faire appel à l'humanité de chaque personne que nous rencontrons.
Même à celui qui pointe une arme sur un enfant.
Ignorer son humanité, c’est de l'aider à l'ignorer plutôt que de lui rappeler.

A mon arrivée à Hadera, l’environnement peu familier et l'absence d’amis me donne la sensation d’être seule. Effectuer ce travail en Palestine vous fait établir, en peu de temps, des liens émotionnellement forts avec les gens. Je veux entendre parler Arabe. La langue que j’ai appris à aimer. Et je panique presque du fait que je n'entendrai pas cette langue autour de moi avant longtemps.

Pourquoi Israël a-t’il le pouvoir de me séparer des personnes que j'aime ?

Et je m'arrête là pour me rappeler les millions de réfugiés dans les camps de Jordanie, de Syrie etdu Liban, dans des prisons à l’extérieur de leur patrie. Le pain et le café de leur mère leur manque. Et le monde ignore leur nostalgie.
Le policier dans le bus a été très gentil avec moi. Je lui ai parlé de mon travail. Il a pris ma main et m'a souhaité la chance.
Ce serait tellement plus facile s'ils étaient tous des "méchants". Mais ils ne le sont pas.

Cette fois plus qu'avant, je commence à mieux comprendre la philosophie de la résistance non-violente.

C'est entièrement dû à l’inspiration des gens avec qui j'ai travaillé. C'est comprendre que nous devons faire appel à l'humanité de chaque personne que nous rencontrons.
Même à celui qui pointe une arme sur un enfant.
Ignorer son humanité, c’est de l'aider à l'ignorer plutôt que de lui rappeler.


Le sentiment d'être seule ne dure pas très longtemps.

Les femmes avec qui je partage l'espace dans cette prison sont chaleureuses et généreuses et nous plaisantons entre nous sur notre situation.
Certains d'entre elles sont plus jeunes que moi et d'autres ont l’âge de ma mère.


Elles m’écoutent, mes histoires au sujet de la Palestine et des Palestiniens.
Je me souviens à quel point j’ai de la chance d'avoir passé du temps en Palestine. Ma vie a été enrichie par son hospitalité et sa dignité.

Je souhaite que chacun puisse éprouver cela. Je me dit qu'il y a quelque chose à apprendre de chaque expérience.

Ma captivité luxueuse est en total contraste avec la situation des 8.000 prisonniers politiques palestiniens séparés de leurs familles et de leurs vies simplement parce qu'ils combattent pour la Liberté.

Presque chaque adulte masculin en Palestine a été emprisonné au moins une fois.


L'Archbishop Desmond Tutu a été cité comme ayant dit que ce qui arrive maintenant à la Palestine fait ressembler l’Apartheid d’Afrique du Sud à une tasse de thé. Mais ses mots ne semblent pas être entendus sous la couverture de l'ignorance et du racisme qui permet à cette crise de continuer.

La seule fois où j'ai pleuré depuis que je suis arrivée ici, c’est aujourd'hui quand Ghassan m’a dit quelques mots gentils et magnifiques.

Et il cela me met en colère de savoir que même si j'étais libérée sous caution à Jérusalem, il ne pourrait pas me rendre visite. Puisque comme toute les Palestiniens qui ne sont pas nés à Jérusalem, il est interdit d'entrer dans leur ville sainte.


Le juge a refusé ma liberté sous caution. Je resterai donc ici avec ces belles femmes du Maroc, d’Ethiopie, du Sri Lanka et des Philippines jusqu'à ce qu'ils me mettent dans un avion pour Londres, d'où je continuerai le combat, motivée par la colère et l’amour aux côtés d’un nombre de plus en plus grand d’activistes dans ce mouvement mondial pour la Jstice et la liberté.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Poursuites judiciaires

Même auteur

Hanna

Même date

11 novembre 2004