Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2163 fois

Naplouse -

Tom Evans et George Azar : Deux écoles à Naplouse

Par

Des enseignants qui travaillent pendant des mois sans salaire, des classes chroniquement surpeuplées, et des élèves qui risquent chaque jour l'emprisonnement et peut-être pire : Bienvenue à l'expérience typique de l'enseignement dans une école palestinienne.

Pas de greffon vidéo disponible...

Witness présente une série de quatre films montrant les difficultés et les défis extraordinaires qu’affrontent deux écoles palestiniennes ordinaires.

Alors que la pauvreté est largement répandue dans l'ensemble de la Cisjordanie et à Gaza, Naplouse est l'une des zones les plus touchées en raison d’une diminution du nombre d’employeurs et du nombre limité d’opportunités.

Handicapés par la diminution du pouvoir d'achat et les bouclages des services de sécurité israéliens qui ont isolé Naplouse et ses commerçants du reste de la Cisjordanie , des centaines de salariés ont été licenciés rien que cette année.

Selon le maire de Naplouse, près de 70% des habitants de la ville vivent sous le seuil de pauvreté, mais l'Autorité palestinienne et le gouvernement local n'ont pratiquement pas de fonds pour donner aux pauvres.

Fait étonnant, malgré ces niveaux de pauvreté, près de 90% des enfants de Naplouse vont à l'université.


Education en zone occupée

Mais le système éducatif se fissure sous le poids de la crise. Plus d'un million d'étudiants palestiniens risquent chaque jour l'emprisonnement et même la mort en passant par les barrages routiers israéliens.

Witness s’est rendu dans les couloirs et les salles de classe de deux écoles pour évaluer la situation.

Mahmoud Awemleh et Najla Yousif, des professeurs de mathématiques et de sciences de l’enseignement secondaire font de leur mieux pour enseigner et inspirer leurs élèves, tout en tentant eux-mêmes de survivre face aux défis de la vie à Naplouse.

Osaid prépare ses examens de fin d'année qu’il a ratés dans une prison israélienne. Les enseignants attendent anxieusement le jour de la paie, tout en se demandant si leur salaire sera versé ce mois-ci. Pendant ce temps, une panique éclate alors que des soldats israéliens attaquent le secteur à la recherche de militants.

Cette série de films donne un rare aperçu de la vie quotidienne de ceux qui cherchent à éduquer, et à être éduqués sous l'occupation.

Partie 1 : Naplouse : Apprendre sur la ligne de front




Partie 2 : Naplouse : Apprendre sous le Siège




Partie 3 : Naplouse : Apprendre sous les tirs




Partie 4 : Apprendre pour mourir

Pas de greffon vidéo disponible...

Source : http://english.aljazeera.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Etudiants

Même auteur

Al Jazeera

Même date

15 mars 2008