Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2344 fois

Grande Bretagne -

Tom Hurndall est mort cette nuit.

Par

L’ International Solidarity Movement est une organisation non-gouvernementale palestinienne regroupant des pacifistes palestiniens et internationaux travaillant à promouvoir la lutte pour la liberté en Palestine et pour la fin de l’occupation israélienne. Nous utilisons des méthodes de résistance non-violentes et des actions directes pour affronter et défier les Forces illégales d’occupation israélienne et leur politique.

Tom Hurndall, militant pacifiste anglais est mort la nuit dernière au London Hospital après huit mois passés dans en service de soins intensifs. Il avait reçu une balle dans la tête d’un sniper israélien le 11 avril 2003 alors qu’il tentait de protéger des enfants dans la Bande de Gaza.

Tom Hurndall est mort cette nuit.


Tom Hurndall, quelques minutes avant de partir à une manifestation lors de laquelle il recevra une balle dans la tête - Photo : ISM


Hurndall, 22 ans, avait été blessé par des soldats israéliens à Yebna près du camp de Rafah au sud de Gaza le 12 avril, alors qu’il tentait de sauver deux enfants palestiniens pris sous le feu israélien.

Tom était tombé en état végétatif depuis sa blessure et a succombé à une pneumonie mardi, rapporte le Guardian.

Le soldat qui a tiré sur Tom est sous le coup de plusieurs inculpations. Selon le Ha’aretzs, un journal israélien, le soldat a été récemment inculpé d’agression qualifiée mais le juge militaire en charge de l’accusation a déclaré à l’avocat de la famille à Tel Aviv que l’accusation serait probablement requalifiée en meurtre ou en homicide involontaire après la mort de Hurndall.

Le soldat dont on n’a pas donné le nom, est aussi accusé d’obstruction à la justice.

Le soldat est soupçonné d’avoir bien demandé l’autorisation de tirer mais seulement après avoir déjà atteint Hurndall, qui avait été gravement blessé à la nuque.

Il est aussi soupçonné d’avoir menti sur l’incident au moment de son interrogatoire, par la suite.


Hurndall n’est pas le seul militant international pour la paix qui ait été tué par l’armée israélienne. Peu avant Tom, Rachel Corrie, une militante américaine de 23 ans originaire d’Olympia Washington a été écrasée par un bulldozer, dans la même région le 16 mars 2003. Les efforts faits pour qu’une enquête soit ouverte sur sa mort ont été rejetés par Israël.

Hurndall s’était engagé dans le Mouvement International de Solidarité (ISM) le 5 avril 2003, une semaine avant d’être blessé.

L’ISM est une organisation palestinienne qui dirige et soutient la résistance non-violente à l’occupation israélienne en Palestine, par le biais d’action directes non violentes organisées par des Palestiniens est des internationaux en Cisjordanie et à Gaza occupés.

Pour plus d’informations, envoyez un e-mail à : info@ism-london.org

Vous pouvez également prendre contact avec le porte-parole de la famille de Tom, Carl Arrindell
au 07799 768768 ou 07956 997 497.
Email : carl@tomhurndall.co.uk


Source : www.palsolidarity.org

Traduction : CS

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Grande Bretagne

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

George Rishmawi

Même date

14 janvier 2004