Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1569 fois

Naplouse -

Toujours plus d’intimidation de la part des colons à Naplouse, pendant la cueillette des olives

Par

A 8h le matin du 30 octobre, deux militants internationaux des Droits de l’homme ont accompagné une famille palestinienne du village d’Azmut, à l’est de Naplouse, jusqu’à leur oliveraie. Cette parcelle s’est retrouvée tout près de la colonie israélienne illégale d’Elon Moreh, ce qui signifie que la famille n’a pas pu récolter ou cultiver sa terre pendant les 8 dernières années.

Toujours plus d’intimidation de la part des colons à Naplouse, pendant la cueillette des olives



5 minutes à peine après le début de la récolte, une jeep de la sécurité de la colonie s’est arrêtée à une courte distance du haut de la colline et, par haut-parleur, nous a dit que nous devions partir et revenir au village. Les villageois étaient visiblement bouleversés, le village ayant été depuis longtemps la cible de la violence et de l’intimidation des colons.

Le colon dans sa jeep continuant à nous menacer par haut-parleur, les villageois sont partis immédiatement. Les deux militants des Droits de l’Homme ont appelé le DC0 (District Coordination Office, l’aile civile de l’administration militaire israélienne en Cisjordanie ) et a demandé à la police israélienne d’intervenir.

15 minutes après, une jeep de la police des frontières est arrivée et s’est arrêtée près du véhicule du colon.

Entretemps, les villageois, accompagnés des 2 internationaux, s’étaient retirés à bonne distance et de là, il était difficile de savoir ce qu’allait faire la police des frontières. Mais les villageois ne voulaient pas revenir sans l’assurance explicite de la DCO que leur sécurité contre les colons israéliens serait assurée.

La famille palestinienne a alors décidé de cueillir quelques olives hors de vue de la colonie, et la récolte a pu continuer pendant la journée sans incident. Cette seule famille possède 90 dunums de terre qu’elle est dans l’impossibilité de cultiver à cause de la proximité de cette colonie israélienne, qui ne leur en laisse que 60 dunums.

Ces colons sont connus pour avoir tiré sur les Palestiniens tentant de récolter leurs olives et l’armée est complice de cette intimidation, qui refuse régulièrement de permettre aux Palestiniens d’accéder à leur terre, contrevenant ainsi aux décisions de la Haute Cour de Justice israélienne. On nous a aussi raconté que l’armée est plusieurs fois entrée dans le village et a attaqué les habitants.

On a également montré aux activistes un ruisseau qui traverse le village. Avant, celui-ci fournissait au village l’eau nécessaire mais il est maintenant complètement pollué par une usine située dans la colonie Elon Moreh, et sa puanteur chimique se répand partout.

Malgré toutes leurs difficultés et les intimidations, les villageois d’Azmut refusent de partir et continueront la récolte des olives cette année comme ils l’ont fait depuis des générations.

Source : ISM

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Attaques de colons

Même auteur

ISM

Même date

1 novembre 2006