Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5073 fois

Ramallah -

Tristan Anderson est toujours dans un état critique

Par

Dimanche 15 Mars 2009 : Tristan Anderson, un Californien de 37 ans, qui a été blessé d'une balle dans la tête à Nilin vendredi, est toujours dans un état critique à l'hôpital Tel Hashomer, près de Tel Aviv. Il a été opéré à deux reprises et les médecins ont dû lui extraire une partie du lobe frontal droit du cerveau.

Tristan Anderson est toujours dans un état critique

Vendredi 13 Mars 2009, Ni'lin : Un citoyen américain a été grièvement blessé dans le village de Ni'lin après avoir reçu une grenade de gaz lacrymogène dans la tête tirée par les forces d’occupation israéliennes.

Tristan Anderson, un Californien de 37 ans, vient d’être évacué vers l'hôpital Tel Hashomer, près de Tel Aviv.

Anderson est inconscient et a énormément saigné du nez et de la bouche. Il a un gros trou dans le front, à l’endroit où il a été touché par la grenade.

Les soldats israéliens étaient positionnés sur la colline au-dessus de nous d’où ils tiraient des grenades lacrymogènes directement sur la foule.
Tristan a été touché et est tombé au sol. Il avait un énorme trou dans le front et on pouvait voir son cerveau. J'ai essayé d'arrêter l'hémorragie, mais il saignait abondamment de la tête, du nez et de la bouche
- Jenson Ulrika (Suède) - International Solidarity Movement

Tristan a été touché par l’une des nouvelles grenades lacrymogènes qui peuvent être tirées jusqu'à 500m. J'ai couru quand j'ai vu que quelqu'un avait été touché, alors que les forces d’occupation israéliennes continuaient à tirer sur nous des gaz lacrymogènes.
Lorsque l'ambulance est arrivée, les soldats israéliens ont refusé de la laisser passer par le checkpoint situé à l'extérieur du village. Au bout de 5 minutes de discussions avec les soldats, l'ambulance est passée
- Teah Lunqvist (Suède) - International Solidarity Movement

Tristan Anderson a été blessé alors que les Forces d’Occupation Israéliennes attaquaient une manifestation contre la construction du mur d'annexion sur les terres du village de Ni'lin. Un autre habitant de Ni'lin a reçu une balle réelle dans la jambe.

L'armée israélienne a commencé à utiliser ces grenades lacrymogènes à grande vitesse en Décembre 2008. La cartouche noire, sur laquelle est inscrit en hébreu «balle spéciale 40mm/ longue portée», peut atteindre une cible à plus de 400 mètres.

La cartouche de gaz ne fait pas de bruit lorsqu’elle est tirée et n’émet pas de fumée. La combinaison de la grande vitesse de la cartouche et son silence la rend extrêmement dangereuse et a fait de nombreux blessés, dont un Palestinien qui a eu la jambe cassée en Janvier 2009. (voir photo sur Flickr)




Vous pouvez contacter :
Adam Taylor (anglais), ISM Media Office +972 8503948

Sasha Solanas (anglais), ISM Media Office - +972 549032981

Woody Berch (anglais), à l’hôpital Tel Hashomer +972 548053082


Quatre habitants de Nilin ont été tués lors de manifestations contre la confiscation de leurs terres.

Ahmed Mousa, 10 ans, a été tué d’une balle réelle dans le front le 29 Juillet 2008.

Le lendemain, Yousef Amira, 17 ans, a reçu deux balles de caoutchouc dans la tête et est tombé dans un état de mort cérébrale. Il est décédé une semaine plus tard, le 4 août 2008.

Arafat Rateb Khawaje, 22 ans, a été le troisième habitant de Ni'lin à être tué par les Forces d’Occupation Israélienne. Il a été tué d'une balle dans le dos le 28 Décembre 2008.

Le même jour, Mohammed Khawaje, 20 ans, a reçu une balle réelle dans la tête, le laissant en état de mort cérébrale. Il est décédé trois jours plus tard dans un hôpital de Ramallah.

Les habitants du village de Ni'lin manifestent contre la construction du Mur de l'Apartheid, jugé illégal par la Cour Internationale de Justice en 2004. Ni'lin va perdre environ 250 hectares de terres agricoles lors de la construction du mur sera achevée.

Ni'lin possédait 5700 hectares en 1948 qui ont été réduits à 3300 hectares en 1967. Actuellement, il n’a plus que 1000 hectares et après la construction du Mur, il n’aura plus que 750 hectares.


Dernières informations :

Orly Levi, un porte-parole de l’hôpital Tel Hashomer a déclaré à Ha’aretz :
"Il est dans un état critique, sous anesthésie et sous ventilation." Il a ajouté que la vie était en danger.

Le militant israélien Jonathan Pollack a déclaré à Ynet :
"Le tir s’est produit à l'intérieur du village et non pas à côté du Mur. Au début, il y a eu des affrontements, mais il n’y a pas participé. Il n'a pas jeté de pierres et ne se trouvait pas à côté des lanceurs de pierres.
Il n’y avait aucune raison de tirer sur eux. La Hollandaise qui se trouvait à côté de lui n’a pas été blessée. La grenade l’a blessé, comme si c’était une balle.
"

Pas de greffon vidéo disponible...

Source : http://palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

ISM

Même date

15 mars 2009