Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1997 fois

Jérusalem -

Trois Palestiniens tués à Jérusalem-Est par le régime d'occupation, plusieurs centaines de blessés, de nombreuses arrestations

Par

21.07.2017 - Trois Palestiniens ont été tués à Jérusalem-Est alors qu’ils protestaient contre les nouvelles mesures israéliennes de restriction de l’accès au site de la Mosquée Al-Aqsa. D’énormes manifestations ont lieu depuis plusieurs jours, mais elles ont encore gagné en ampleur aujourd’hui, jour de prières pour les musulmans. Ce matin, une trentaine d’autobus qui se dirigeaient vers Jérusalem ont été bloqués par la police de l’occupation, qui n’en a laissé passer qu’une dizaine et qui a interdit l’entrée à la ville sainte aux hommes de moins de 50 ans.

Trois Palestiniens tués à Jérusalem-Est par le régime d'occupation, plusieurs centaines de blessés, de nombreuses arrestations

Les Palestiniens refusent, depuis leur installation le 16 juillet, de franchir les portiques électroniques sous lesquels le régime d’occupation voudrait les voir passer avant de pénétrer sur l’esplanade de la Mosquée et du Dôme du Rocher. Précisons que pendant ce temps, les juifs peuvent aller et venir à leur guise.

Photo


Depuis une semaine, le régime sioniste réprime les protestations de la population palestinienne désarmée avec une brutalité inouïe qui a fait jusqu’à aujourd’hui au moins une centaine de blessés, d’après le Croissant Rouge palestinien.

Un jeune palestinien tué par un colon israélien

Dans le quartier Ras al-Amoud de la Porte de Damas, le jeune de 18 ans Muhammad Mahmoud Sharaf, originaire du quartier Silwan, a été tué d’une balle dans le cou par un colon israélien venu seconder l’armée du régime d’occupation puisque tous les civils israéliens sont autorités à porter des armes, et à s’en servir.

Photo
Photo
Les funérailles du jeune martyr Muhammad Mahmoud Sharaf



Un autre Palestinien succombe à ses blessures

Le jeune Muhammad Abu Ghanam, qui avait été transporté à l’hôpital Al-Makassed après avoir été blessé par la police de l’occupation pendant des affrontements à al-Tur la veille, a succombé à ses blessures.

Sachant que les policiers ont envahi l’hôpital ce matin à la recherche des blessés, les Palestiniens ont emmené le corps de Ghanam, le faisant passer dans des conditions invraisemblables par-dessus le mur qui entoure l’hôpital ( voir la vidéo), pour éviter qu’il ne soit « confisqué » par les autorités d’occupation.

Photo

Abu Ghanam avait 20 ans, il habitant le quartier al-Tur, à Al-Qods occupé, et il était en 2ème année d’études à l’Université Birzeit.


Le troisième martyr à Abu Dis

Photo


En fin d’après-midi, le jeune Muhammad Mahmoud Khalaf, 17 ans, est mort de ses blessures dans un hôpital de Ramallah, après avoir été blessé à la poitrine par un tir des forces d’occupation pendant une manifestation à Abu Dis, dans le district de Jérusalem.


VOIR LA VIDEO de l’imposante manifestation à Al-Khalil/Hébron aujourd’hui.


Photo
Les Palestiniens prient Rue Salah Ed-Din cet après-midi



Source : Diverses agences palestiniennes, dont Maan News, où l’on peut voir de nombreuses photos.


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Résistances

Même auteur

ISM-France et Agences

Même date

21 juillet 2017