Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1953 fois

Palestine 48 -

Um Al-Fahem résiste à la provocation des extrémistes de droite

Par

Le mardi 24 mars était fixé comme une journée de manifestation et de défilé pour Barokh Marzel et ses troupes de l'extrême droite. Il a choisi Um Al Fahem pour son symbolisme et sa réputation de lutte farouche à conserver son identité arabo palestinienne. Il avait même déclaré que s'il ne pouvait pas hisser le drapeau israélien à Um El Fahem, alors il ne pourrait le faire ni à Tel Aviv, ni à Jérusalem.

Pas de greffon vidéo disponible...

Marzel avait demandé à la police la plus grande sévérité et le plus d'arrestations possible contre tous ceux qui barreraient sa route à Um Al Fahem.

Une journée de grève générale a été décrétée à Um El Fahem, et communes avoisinantes solidaires. Une chaine Humaine a été organisée pour empêcher les envahisseurs indésirables de pénétrer dans la ville. La protection policière, 2500 policiers, cavalerie, unités spéciales, et même des hélicoptères, a tout fait pour assurer la sécurité des manifestants envahisseurs de l'extrême droite.

Des bombes lacrymogènes ont été lancées sur les fahmaouis qui formaient la chaine humaine parmi lesquels on dénombre une dizaine de blessés dans leurs rangs. La vague d'arrestations ne fait que débuter et le chef de la police a promis des arrestations massives pour tous ceux qui avaient des pierres dans les poches et qui ont blessé des membres de la police.

Les manifestants de l'extrême droite et leur chef Marzel ont rebroussé chemin, en fin de matinée, sans pouvoir pénétrer dans la ville de Um El Fahem, ils ont pu déverser leurs slogans de haine sur les chemins qui bordent cette ville toujours debout grâce à la lutte farouche de ses enfants.

Jamal Zahalka, président du parti Rassemblement National Démocratique et membre du Knesset a déclaré que ces intimidations ont échoué car elles ont fait face à une lutte farouche, la police voulait nous donner une leçon, mais la seule leçon est que l'intensification de la lutte est la seule issue contre l’objectif de l'extrême droite, qui est l'expulsion de notre peuple de ses terres.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine 48

Même sujet

Racisme

Même auteur

Fatima

Même date

24 mars 2009