Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2261 fois

Um Salamuna -

Um Salamona: Un jour sombre de réflexion et de résistance

Par

Ils nous ont regardés alors que nous observions un moment de silence, tous en cercle, et que nous réfléchissions à ce qu'est la vie quand on a 20 ans, quand on a toute une vie devant soi : penser à ce que l'on veut faire à l'université, quelle direction pourrait prendre votre vie.
Puis nous avons pensé à ce que c'est que d'être frappé à mort par quatre hommes armés de matraques, juste parce que vous n'avez pas accepté de souffrir.

Um Salamona: Un jour sombre de réflexion et de résistance


Photo ISM : Site de construction du Mur d'Apartheid à Um Salamuna

Le vendredi 28 juillet à 11h30, cinq militants des droits de l'homme ont rejoint les volontaires internationaux et les Palestiniens à Um Salamuna pour participer à une manifestation contre le Mur d'Apartheid qui a lieu presque toutes les semaines.
C'était une manifestation importante parce que 2 semaines plus tôt, un membre du Comité Populaire local avait été arrêté dans une manifestation similaire.

La manifestation en elle-même était calme et triste.

Avant de quitter l'ombre des arbres et de commencer la marche, un Palestinien nous a parlé du jeune homme de 20 ans qui avait été tué la veille dans le village de Tiqua, près de Bethléem.

Il nous a expliqué que Jihad Al Sha’er allait s'inscrire pour le prochain semestre à l'université de Bethléem quand il a été provoqué par un soldat.
Le soldat l'a vu descendre la rue et il lui a demandé ses papiers d'identité. Jihad n'avait sur lui que son acte de naissance, ce qui est suffisant selon la loi, mais pas pour l'armée d'occupation sioniste.

Le soldat a commencé se moquer de Jihad et à l'agresser physiquement. Mais quand l'agression du soldat est devenue insupportable, Jihad a fait ce que l'on fait dans cette situation, il s'est défendu.
Ces deux jeunes hommes, probablement du même âge, ont commencé à se bagarrer.

Quatre soldats israéliens à proximité ont vu la bagarre et ils ont sauté de leur jeep et ont commencé à frapper Jihad avec leurs matraques et la crosse de leur mitrailleuse.

Jihad est tombé à terre mais les coups ont continué.

De nombreuses autres jeeps sont arrivées en renfort. Le corps de Jihad a été mis dans une jeep et emmené on ne sait où.

Quelques heures plus tard, le Croissant Rouge a reçu un appel leur demandant de venir chercher le corps de Jihad qui avait été tabassé à mort.

Nous étions venus pour manifester contre le Mur d'Apartheid mais nous avions tous en tête l'histoire de ce jeune homme. Il faut du temps pour frapper quelqu'un à mort.

Notre groupe a marché en direction du futur site du Mur. Un jour normal, les soldats seraient venus à notre rencontre et ils nous auraient poussés. Mais ce jour-là, ils devaient ressentir la honte qui suit normalement un meurtre.

Aucun soldat ne nous attendait. Ils n'ont pas quitté l'ombre des arbres sur la terre qu'ils sont en train de voler.

Ils nous ont regardés alors que nous observions un moment de silence tous en cercle et que nous réfléchissions à ce que c'est d'avoir 20 ans, d'avoir toute une vie devant soi, de penser à ce que vous voulez faire à l'université, quelle direction pourrait prendre votre vie.

Puis nous avons pensé à ce que c'est d'être frappé à mort par quatre hommes armés de matraques, juste parce que vous n'avez pas souffert de façon appropriée.

Nous sommes partis sans aucune confrontation avec les soldats.

On craint que, pour cette raison, les soldats se comporteront plus durement la semaine prochaine

Source : http://www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Um Salamuna

Même sujet

Même auteur

ISM

Même date

30 juillet 2007