Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1676 fois

Um Salamuna -

Um Salamuna : Défendre la terre

Par

Le 6 juillet, à 11h du matin, 60 militants palestiniens, internationaux et israéliens se sont rassemblés sous les arbres d'Um Salamuna au-dessus de l'endroit où le mur d'Apartheid doit être construit.
Les Forces d'Occupation Israélienne (FOI) étaient positionnées sur la colline d'en face et nous observaient alors que nous prenions plaisir à leur gaspiller leur week-end.

Um Salamuna : Défendre la terre


Photo ISM : La route du Mur d'Apartheid à Um Salamuna

Les Palestiniens et les internationaux se sont réunis pour prier, et ensuite, nous sommes descendus sur le terrain où ils construisent le mur en scandant des slogans.

Nous sommes arrivés à l'endroit où les soldats et la police de frontière attendaient et ils ont essayé de nous empêcher d'avancer.

Nous avons poussé vers l'avant et ils nous ont repoussés avec leurs boucliers. Nous nous sommes alors assis en scandant des slogans et en frappant dans nos mains.

Les soldats nous ont cernés et le maire de la colonie sur la colline nous observait, en souriant. L'un des hommes qui a pris la parole a déclaré que la terre sur laquelle nous nous tenions lui appartenait et que son visage était comme la pierre, tandis que le visage du maire de la colonie, un Russe, était comme la neige.

Nous nous sommes levés et la police a, à nouveau, formé une ligne, en se préparant à utiliser leurs boucliers contre nous, mais nous avons pris un autre chemin. Pendant qu'ils mangeaient la poussière que nous leur envoyons, nous avons traversé la route et avons commencé à cueillir des raisons et des amandes qui appartiennent aux Palestiniens.

Quelques temps plus tard, les soldats se sont dirigés vers nous, puis nous avons entendu des sirènes et aperçu des chiens. Les autres membres du groupe qui étaient restés sur la route nous ont dit de revenir alors que les jeeps s'approchaient.

Nous nous sommes sortis du terrain du Palestinien pour reprendre notre place sur la route et sur le site de la construction du Mur d'Apartheid alors que notre groupe bloquait une jeep sur la route. Nous avons entouré la jeep, à la consternation des soldats à l'intérieur qui tentaient de se dégager sans y parvenir.

Puis nous avons commencé à décorer la jeep avec des feuilles de vigne que nous avions récupéré. Cela n'avait pas pour but d'orner la jeep mais le but était de la couvrir de honte.

Puis d'autres soldats se sont approchés, ont cerné la jeep et nous ont repoussés. Ensuite, nous avons remonté la colline.

Personne n'a été blessé, ni arrêté et nous avons montré que les peuples de Palestine, d'israel et du monde entier ne resteraient pas sans rien faire alors qu'Israël vole illégalement de plus en plus de terre.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Um Salamuna

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

6 juillet 2007